Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Les effets de l'âgisme sur le sentiment d'impuissance lié à la consommation et à la prescription de benzodiazépines chez les personnes vieillissantes et les médecins

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Côté, Karine (2018). Les effets de l'âgisme sur le sentiment d'impuissance lié à la consommation et à la prescription de benzodiazépines chez les personnes vieillissantes et les médecins. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 194 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

L’âgisme est une discrimination basée sur l’âge chronologique, et plus spécifiquement une manière de stéréotyper de manière explicite et implicite les personnes du troisième âge. Renforcées par l’environnement social, les représentations négatives du vieillissement sont intériorisées par les adultes avançant en âge, contribuant ainsi à leurs problèmes de santé et diminuant leur sentiment d’empowerment. Dans l’effort de gérer les changements associés au vieillissement, certaines personnes âgées consomment davantage de médicaments. La consommation de benzodiazépines est particulièrement problématique puisqu’elle est souvent caractérisée par un usage à long terme, ce qui est en contradiction avec les recommandations scientifiques, particulièrement en lien avec les adultes âgés. Les professionnels de la santé, qui peuvent également endosser ces stéréotypes âgistes, estiment ne pas avoir les ressources adéquates (p. ex. : temps, formation et connaissances) pour adresser cette problématique. L’objectif principal de cette recherche est d’étudier comment l’âgisme influence le sentiment d’impuissance relié à la consommation et à la prescription de benzodiazépines chez les personnes vieillissantes et les médecins. Pour ce faire, nous étudierons : (a) l’influence de l’environnement social sur la représentation du vieillissement; (b) le lien entre l’auto-âgisme et la consommation de benzodiazépines chez les personnes âgées; (c) le lien entre les attitudes âgistes des médecins et leurs comportements de prescription de benzodiazépines auprès des personnes âgées; et (d) le lien entre l’âgisme et le sentiment d’empowerment chez les consommateurs âgés et les médecins. Cette étude emploie une méthodologie qualitative et présente une analyse secondaire des données recueillies par Pérodeau et ses collaborateurs (2008). Les données recueillies lors d’entretiens semi-structurés auprès de 25 consommateurs âgés de 50 ans et plus et de 9 médecins sont analysées à l’aide d’une analyse thématique. Cette approche permet de soulever les thèmes émergeant du processus d’analyse, lesquels sont présentés sous forme de modèles descriptifs pour chaque groupe de participants. Ces modèles présentent les éléments qui influencent le sentiment d’empowerment des consommateurs âgés et des médecins, incluant les facteurs individuels, l’environnement social, les attitudes, et les stratégies d’adaptation. Ce projet sert à définir de nouvelles pistes en intervention clinique, notamment en ce qui concerne la sensibilisation des adultes d’âge mûr et des médecins aux impacts des stéréotypes âgistes. Plus spécifiquement, des interventions pour favoriser le sentiment d’empowerment de ces deux groupes sont proposées, et ce, dans le but d’avoir un impact positif sur la problématique de la consommation et de prescription de benzodiazépines chez les aînés.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Pérodeau, Guilhème
Mots-clés libres: Âgisme; Benzodiazépines; Psychotropes; Empowerment; Environnement social; Adultes d’âge mûr; Personnes âgées; Médecins; Professionnels de la santé
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 24 juill. 2018 16:01
Dernière modification: 24 juill. 2018 16:01
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1003

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt