Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

La gestion de la maladie, l'attachement amoureux, l'ajustement conjugal et les symptômes dépressifs chez les personnes atteintes de diabète de type 2

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Lapointe-Campagna, Marie-Ève (2018). La gestion de la maladie, l'attachement amoureux, l'ajustement conjugal et les symptômes dépressifs chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 85 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Le diabète de type 2 est une maladie chronique qui connaît une hausse effarante depuis plusieurs années, tant au Québec que partout à travers le monde. Malgré les avancements dans le domaine de la médecine, cette maladie demeure encore difficile à gérer pour plusieurs personnes qui en sont atteintes. Plusieurs facteurs peuvent venir faciliter ou compliquer la prise en charge de cette maladie chronique, notamment le soutien conjugal ainsi que la présence de symptômes dépressifs. Ce projet vise à mieux comprendre les relations existant entre l’attachement amoureux, l’ajustement dyadique, les symptômes dépressifs et la prise en charge du diabète. L’échantillon est composé de 31 participants ayant le diabète de type 2. Tous les participants ont complété un questionnaire comprenant une mesure de l’attachement amoureux, une mesure de l’ajustement dyadique, une mesure des symptômes dépressifs ainsi qu’une mesure des comportements de prise en charge du diabète. Les données ont été soumises à des corrélations et à des analyses acheminatoires par régressions bivariées et multiples. Les résultats révèlent que les personnes ayant le diabète de type 2 et présentant un attachement insécurisé ont un moins bon ajustement dyadique. Ils présentent également plus de symptômes dépressifs et une moins bonne gestion de leur maladie. Par ailleurs, le modèle acheminatoire testé démontre que les symptômes dépressifs agissent comme variable médiatrice entre l’ajustement dyadique et la gestion du diabète. Ces résultats sont discutés en fonction de leur contribution à l’avancement des connaissances dans le domaine de la psychologie de la santé ainsi que de leurs retombées appliquées.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Greenman, Paul
Mots-clés libres: Diabète; Attachement; Ajustement dyadique; Couple; Soutien social; Symptômes dépressifs; Dépression
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 25 juill. 2018 15:12
Dernière modification: 25 juill. 2018 15:12
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1006

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt