Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Stress, satisfaction au travail et pratiques de socialisation des émotions chez les éducatrices en service de garde éducatif

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Beaudoin, Christine (2018). Stress, satisfaction au travail et pratiques de socialisation des émotions chez les éducatrices en service de garde éducatif. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 67 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

De plus en plus d'enfants d’âge préscolaire fréquentent à temps plein un service de garde éducatif (SGE) et sont sous la responsabilité d’éducatrices formées en éducation à la petite enfance. Tout comme les parents, les éducatrices deviennent alors d'importants agents de socialisation susceptibles de contribuer au développement global des jeunes enfants. Certaines études suggèrent que les pratiques de socialisation des parents varient selon diverses variables liées à leurs expériences de travail, en particulier le stress (Nelson, O’Brien, Blankson, Calkins, & Keane, 2009; Valiente, Lemery-Chalfant, & Reiser, 2007) et la satisfaction qu’ils retirent à occuper leur emploi (Nelson et al., 2009). Toutefois, peu d'études se sont intéressées à établir un lien entre les pratiques éducatives des SGE (notamment celles en lien avec la socialisation des émotions) et leur niveau de stress et de satisfaction au travail. Objectifs : Cette étude avait donc pour objectif d'établir dans quelle mesure les perceptions des éducatrices à l’égard de leur travail (le stress et la satisfaction) sont associées à la qualité de leurs pratiques de socialisation en contexte socioémotionnel et à la qualité de leurs interactions avec les enfants de leur groupe. Méthode : Au total, 53 éducatrices travaillant dans un Centre de la petite enfance (CPE) ont été recrutées pour prendre part à l'étude. Elles ont répondu à trois questionnaires autorapportés : l’Échelle de stress perçu, l’Échelle de satisfaction au travail chez les éducateurs et l’Échelle CCNES – version éducatrice (Coping with Children's Negative Emotions Scale). Deux grilles d’observation (le Classroom Assessment Scoring System et le Caregiver Interaction Scale) ont également été utilisées pour mesurer la qualité des interactions éducatrice-enfant. Analyses et résultats : Les résultats révèlent que certaines mesures de qualité des pratiques éducatives (réponses positives de socialisation et la qualité d’interactions éducatrice-enfant) sont négativement et significativement corrélées avec le stress perçu au travail. Inversement, ces mêmes mesures sont corrélées positivement et significativement avec la satisfaction au travail. Conclusion : Les résultats de la présente étude confirment partiellement les hypothèses voulant que le stress et la satisfaction au travail sont des variables déterminantes pour la qualité des pratiques éducatives en service de garde (interactions positives des éducatrices avec les enfants et pratiques de soutien à la socialisation des émotions). Ces résultats soulignent l’importance de bien outiller les éducatrices dans la gestion du stress au travail et de renforcer leur satisfaction au travail en leur offrant de bonnes conditions de travail et en mettant à leur disposition les ressources nécessaires pour offrir aux jeunes enfants des services éducatifs de qualité.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Coutu, Sylvain
Mots-clés libres: Socialisation des émotions; Interactions éducatrice-enfant; Stress; Satisfaction au travail; Éducatrices; Développement socioémotionnel
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 26 juill. 2018 14:28
Dernière modification: 26 juill. 2018 14:28
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1009

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt