Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

L’auto-perception des jeunes enseignants quant à leur rôle sur le développement socioémotionnel des élèves du primaire et du préscolaire

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Paquette, Noémie (2018). L’auto-perception des jeunes enseignants quant à leur rôle sur le développement socioémotionnel des élèves du primaire et du préscolaire. Mémoire. Saint-Jérôme, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 81 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (792kB) | Prévisualisation

Résumé

Les enseignants jouent un rôle important dans le développement socioémotionnel [SE] des élèves, particulièrement en ce qui a trait au développement des compétences SE inhérentes au bon fonctionnement de l’élève. Plusieurs études récentes soulèvent la pertinence de documenter davantage les différentes perceptions des enseignants puisque celles-ci auraient des impacts sur le développement SE des élèves. Au Québec, aucun programme spécifique n’est implanté dans les écoles en lien avec ce développement et le Programme de Formation de l’école québécoise [PFEQ] ne fait pas état de l’apport des compétences SE dans le cheminement scolaire des élèves. Cette étude novatrice de type exploratoire a pour but de comprendre les différentes perceptions des jeunes enseignants au Québec quant à leur rôle sur le développement SE des élèves du primaire. Deux objectifs ont été ciblés : documenter le niveau des enseignants quant à leur connaissance du développement SE des enfants du préscolaire et du primaire et explorer l’autoperception des enseignants quant à leur rôle sur le développement SE des élèves. Pour ce faire, 10 entrevues semi-structurées ont été réalisées auprès d’enseignantes du primaire ayant entre un an et cinq ans d’expérience. Les résultats indiquent que les enseignants peuvent identifier certains des concepts permettant de définir le développement SE mais tous ont omis d’aborder l’apport des compétences SE. Également, ils croient tous avoir un rôle important à jouer quant à ce développement. Trois autres constats apparaissent, 1) les enseignants semblent confondre la relation élève-enseignant et le développement SE, 2) la formation ne semble pas suffisante sur le sujet, et 3) leur rôle vise surtout à rendre l’élève disponible aux apprentissages. Essentiellement, les résultats permettent de mieux comprendre comment les enseignants perçoivent le développement SE et comment celui-ci s’inscrit dans le rôle de l’enseignant au Québec. Ils soulèvent également la question du soutien à la formation offert aux enseignants et ouvrent la voie à de futures recherches.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Tardif, Geneviève
Mots-clés libres: Développement socioémotionnel; Auto-perception; Jeunes enseignants; Rôle des enseignants; Formation des maîtres; Compétences socioémotionnelles
Départements et école, unités de recherche et services: Psychoéducation
Date de dépôt: 26 juill. 2018 17:45
Dernière modification: 26 juill. 2018 17:45
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1010

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt