Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

La participation des pères au programme Triple P et les réponses à leurs besoins

Renard, Christine (2018). La participation des pères au programme Triple P et les réponses à leurs besoins. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 166 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Les pères sont peu présents dans les programmes d'entraînement aux habiletés parentales (PEHP). Cette situation est préoccupante, surtout qu'il existe un manque de connaissances au sujet des moyens les mieux adaptés pour soutenir les pères dans leurs habiletés parentales, bien que l'importance d'un engagement paternel de qualité pour le développement des enfants ne soit plus à démontrer. Cette recherche a pour but de découvrir si un PEHP à données probantes, Triple P (Positive Parenting Program), correspond aux besoins et aux intérêts des pères. Pour y arriver, deux objectifs sont visés. Le premier cherche à connaître l'expérience subjective de pères ayant suivi la modalité de groupe du programme. Le deuxième veut vérifier l'hypothèse qui propose que le taux de participation des pères au programme augmente lorsqu'on met en place des conditions spécifiques pour les attirer. Un devis mixte est choisi comme méthodologie. Pour le premier objectif, des entrevues semi-dirigées ont été menées auprès d'un échantillon de 12 pères et des questionnaires de satisfaction ont été remplis par un échantillon de cinquante-cinq pères (n=55) ayant tous suivi la modalité de groupe du programme Triple P entre septembre 2015 et décembre 2016. Pour tester l'hypothèse concernant les conditions favorisant le taux de participation des pères aux PEHP, une recherche quasi-expérimentale sur le territoire de Mercier-Est/Anjou à Montréal, avec un groupe témoin sur celui d'Orléans à Québec, a été conduite dont la variable indépendante est une série d'interventions visant spécifiquement le recrutement des pères. Les données, autant qualitatives et quantitatives, se renforcent pour soutenir une conclusion à l'effet que les pères qui suivent le programme Triple P le trouvent satisfaisant dans son ensemble. Cependant, les pères ayant participé au programme représentent un groupe plutôt homogène : des pères de familles biparentales ayant participé au programme avec leur conjointe. L'ensemble des résultats font ressortir l'influence que la relation conjugale semble avoir dans la décision des pères de participer au programme. En même temps, les pères rencontrés dans le cadre de cette recherche semblent représenter une nouvelle construction identitaire de la paternité. Leurs standards identitaires pour leur rôle paternel comprend une présence aimante et intéressée auprès de l'enfant, une implication directe dans son éducation et et le partage avec la mère des tâches familiales et domestiques. Les résultats conduisent à la conclusion que Triple P semble rejoindre une catégorie spécifique des pères, ceux ayant un standard identitaire particulier et épousant des valeurs familiales post-modernes.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Devault, Annie
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 15 oct. 2018 15:16
Dernière modification: 15 oct. 2018 15:16
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1023

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt