Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Le travail autonome : un choix délibéré ou un pis-aller?

Légaré, Renée (2000). Le travail autonome : un choix délibéré ou un pis-aller? Mémoire. S.l., Université du Québec à Hull, Département de relations industrielles, 160 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Tout comme pour les autres catégories de travailleurs atypiques, le nombre de travailleurs autonomes est en nette progression (Roy, 1997). Les facteurs reliés à la croissance de ce phénomène sont difficiles à cerner. Par exemple, certains auteurs avancent que ce sont les facteurs conjecturels et structurels qui expliqueraient davantage la hausse du travail autonome (Toivonen, 1989; Dagenais, 19894; Polivka, 1989; Acs et al., 1994). Le travail autonome servirait de refuge pour les travailleurs victimes d'un contexte économique difficile. Pour d'autres (Filion, 1996; Carr, 1996; Aronson, 1991; Kühl, 1990; Kirchhoff, 1996; Heck et al., 1995), ce sont les facteurs associés aux aspirations des individus qui seraient déterminants dans leur décision d'opter pour le travail autonome. Certains individus choisiraient délibérément le travail autonome, qui leur apporterait l'autonomie et la flexibilité recherchées. Notre recherche vise à mieux comprendre qui sont ces travailleurs autonomes et surtout à cerner les raisons qui les ont amenés à ce statut d'emploi. Note : Cet extrait du résumé a été élaboré par le Service de la bibliothèque.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Beaucage, André
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché HD8036 L45 2000 Comprend des réf. bibliogr. : p. 155-160.
Mots-clés libres: Travailleur autonome; Travail; Canada
Départements et école, unités de recherche et services: Relations industrielles
Date de dépôt: 17 déc. 2012 13:50
Dernière modification: 08 août 2013 18:36
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/165

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt