Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Exploration du problème de la réapparition du trouble panique sous un nouvel angle

Harvey Gauthier, Lou-Ida (2001). Exploration du problème de la réapparition du trouble panique sous un nouvel angle. Essai. S.l., Université de Sherbrooke, Université du Québec à Hull, Département de psychoéducation et de psychologie, 67 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Les recherches ne parlent pas du phénomène de la réapparition du trouble panique après un traitement. C’est pourquoi, afin de faire avancer la question, cet essai vise à explorer le problème de la rechute du trouble panique sous un nouvel angle. Une introduction sur le trouble panique ainsi qu’un survol du traitement cognitivo-comportemental pour cette problématique ont été faits. L’examen de la question concernant la rechute a été approndi par le biais d’une description de la théorie des rechutes appliquée à l’alcoolisme et à la toxicomanie. Il sera possible de lire une présentation de l’étude effectuée par l’auteure sur l’attribution du retour du trouble panique ainsi qu’une discussion des résultats. Les mesures de l’attibution de la rechute du trouble panique ont été prises à partir d’un questionnaire adapté du ASQ d’Abramson (Abramson, Garber, & Seligman, 1980; Abramson, Seligman, & Teasdate, 1978). Ne sachant pas si une recherche à grand déploiement concernant les attributions de la réapparition de panique justifiait une étude à grande échelle, un plus petit échantillon a été utilisé afin d’explorer cette question. Les résultats déterminent l’intérêt pour les chercheurs de continuer les études sur l’attribution de la réapparition du trouble panique mais en se rapprochant du temps réel de la situation. La conclusion de la présente étude démontre que l’attribution du déclenchement d’une crise de panique, l’appréhension ainsi que la présence de sensations physiques ne sont pas perçues par les sujets comme étant une cause plus interne qu’externe. Tandis que les croyances anxiogènes et les comportements agoraphobiques sont un peu plus attribués à une cause interne. Ces résultats éveillent plusieurs questionnements quant à l’ambivalence de l’attribution de la panique. C’est pourquoi, nous suggérons pour les prochaines recherches, d’approfondir cette question en se rapprochant du temps réel de la rechute.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Bouchard, Stéphane
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché RC535 H27 2001 Bibliothèque St-Jérôme RC 535 H27 2001 Comprend des réf. bibliogr. : p. 45-50.
Mots-clés libres: Trouble panique; Crise de panique; Réapparition; Rechute; Traitement; Psychoéducation
Départements et école, unités de recherche et services: Psychoéducation
Date de dépôt: 12 déc. 2012 18:32
Dernière modification: 28 janv. 2013 21:02
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/181

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt