Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Comparaison du profil psychosocial d'adolescents agresseurs sexuels ayant subi ou non une agression sexuelle pendant l'enfance

Etienne, Loméga (2003). Comparaison du profil psychosocial d'adolescents agresseurs sexuels ayant subi ou non une agression sexuelle pendant l'enfance. Mémoire. S.l., Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 157 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Les Adolescents Agresseurs Sexuels (AAS) représentent une forte proportion des délinquants sexuels. Dans une recension des écrits sur le sujet, Lagueux et Tourigny (1999) démontrent qu’au Québec, lorsque l’âge de l’agresseur est connu, les études rapportent que de 20% à 30% des agressions sexuelles commises envers les enfants sont commises par des adolescents. L’un des facteurs étiologiques fréquemment discuté dans la documentation scientifique, est présence de mauvais traitements en bas âge, dont notamment une Agression Sexuelle pendant l’Enfance (ci-après ASE). Certains auteurs soulignent que les AAS qui ont vécu des sévices sexuels dans l’enfance présentent un profil psychosocial différent des AAS qui n’ont pas été sexuellement victimisés dans l’enfance (Becker et al., 1991; Cooper et al., Hummel et al., 2000). Dans un premier temps, ce mémoire de maîtrise vise à dresser le portrait d’un échantillon d’AAS québécois à travers leurs caractéristiques spécifiques. Un second objectif de cette étude consiste à comparer le profil psychosocial des AAS qui rapportent ou non une histoire d’ASE afin d’en dégager les différences ainsi que les caractéristiques communes aux deux groupes. Les hypothèses proposées stipulent que contrairement au groupe des AAS qui ne rapporte aucune ASE, ceux qui ont vécu des sévices sexuels dans l’enfance présenteront davantage : 1) des carences dans diverses sphères de leurs vies; 2) des symptômes de stress post traumatiques; 3) une compréhension lacunaire au niveau des gestes sexuels posés; 4) des déficits au niveau des habiletés sociales; 5) des déficits au niveau de habiletés hétérosociales; 6) de solitude et d’isolement; 7) d’inconforts en ce qui concerne la sexualité; 8) de stratégies mal adaptées en périodes de stress intense; 9) de déficits quant aux attitudes par rapport à la sexualité et enfin, 10) un tableau clinique symptomatique. Au total, 124 AAS de 12 à 17 ans provenant de différentes régions du Québec ont été rencontrés au début de leur traitement. Diverses informations ont été recueillies à l’aide d’une entrevue clinique semi-structurée et l’administration de tests psychométriques standardisés. Les AAS de l’échantillon total : 1) rapportent des difficultés au niveau de certaines sphères de leur vie dont notamment en ce qui concerne l’aspect familial; 2) présentent à certains égards des symptômes nécessitant une intervention clinique; 3) ont commis dans une plus grande proportion des gestes d’attouchements et de pénétration avec les doigts; 4) ont agressé dans une plus grande proportion une fille; 5) ont agressé principalement une victime âgée de moins de 8 ans; et 6) ont agressé une victime ayant un lien de parenté avec eux. La comparaison des AAS en fonction de la présence ou non d’une ASE met en évidence certaines différences significatives. En effet, ceux qui ont vécu des sévices sexuels au cours de l’enfance rapportent davantage : 1) de l’instabilité au niveau familial 2) des caractéristiques cliniques problématiques; 3) des symptômes de stress post-traumatique; 4) des habilités sociales déficitaires; 5) des stratégies d’adaptation inadéquates en période de stress intense, et enfin 6) des symptômes nécessitant une intervention clinique. Les résultats sontn discutés en fonction de ce qui est rapporté dans la documentation scientifique et quelques avenues d’intervention cliniques sont proposées. La présente recherche a permis de confirmer certains postulats de la documentation scientifique dont notamment, le fait que certains AAS proviennent de milieux familiaux instables et qu’ils présentent un profil psychosocial reflétant plusieurs difficultés. De plus, l’analyse des résultats selon la présence d’une ASE ou non confirme également à certains égards, l’état des connaissances actuelles.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Tourigny, Marc
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché HV9067 S48 E854 2003 Bibliothèque St-Jérôme HV 9067 S48 E854 2003 Comprend des réf. bibliogr. : p. 98-104.
Mots-clés libres: Adolescents; Agresseurs sexuels; Délinquants sexuels; Agression sexuelle; Profil psychosocial; Québec; Psychoéducation
Départements et école, unités de recherche et services: Psychoéducation
Date de dépôt: 12 déc. 2012 18:19
Dernière modification: 28 janv. 2013 19:31
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/219

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt