Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Dynamique identitaire et sentiment d'exclusion chez les membres de deux groupes : les étudiants à l'éducation des adultes et les participants à un programme d'employabilres de deux groupes : les étudiants à l'éducation des adultes et les participants à un programme d'employabilité

Sévigny, Richard (2004). Dynamique identitaire et sentiment d'exclusion chez les membres de deux groupes : les étudiants à l'éducation des adultes et les participants à un programme d'employabilres de deux groupes : les étudiants à l'éducation des adultes et les participants à un programme d'employabilité. Thèse. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences de l'éducation, 239 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Dans le contexte actuel de bouleversements sociaux, de plus en plus d’adultes sont confrontés à un processus d’exclusion sociale. Les transformations rapides de la société percutent tous les individus et font vaciller à la fois les assises «identitaires» des personnes et les structures sociétales dans lesquelles ces dernières s’insèrent. L’individu cherche des nouveaux points d’ancrage où il lui est possible à la fois de montrer sa spécificité comme individu, et d’être rattaché à une communauté. Le processus d’exclusion bouleverse les modes d’interventions et d’enseignement. Le processus d’exclusion sociale peut être compris selon deux axes, soit celui de l’insertion dans un réseau relationnel ou celui de l’insertion au monde du travail. Devant l’accroissement de ce processus d’exclusion, l’intervenant psychosocial et l’enseignant doivent s’appliquer à comprendre des réalités nouvelles. C’est dans cette démarche de compréhension des impacts du processus d’exclusion sociale que cette recherche s’inscrit. Les concepts d’exclusion, de sentiment d’exclusion et d’identité sont explorés. Un concept spécifique, celui de la réinscription est élaboré. Cette recherche vise à faire ressortir les changements que vivent les participants de deux programmes de formation et d’insertion qui sont empruntés par le plus grand nombre de personnes adultes au Québec. Ces programmes sont : l’éducation des adultes (niveau secondaire général) et les programmes d’employabilité (Programme I.N.S.O.). La participation à un de ces programmes peut inciter la personne à effectuer une démarche de redéfinition de son identité personnelle et sociale, les caractéristiques de ces transformations sont explorées. L’éducation des adultes est confrontée à de nouveaux défis : changement de profil de la clientèle, réduction des ressources budgétaires, etc.; c’est dans ce contexte qu’une nouvelle politique de l’éducation des adultes au Québec a été dévoilée en 2002. Sur un autre plan, l’apparition de la notion d’employabilité et la création de programmes de ce type soulèvent de vifs débats. Ces débats portent à la fois sur l’efficacité de ces programmes et sur la vision du rôle de l’État qui sous-tend leur création. Des analyses portant sur des éléments de nature statistique ou structurale peuvent permettre de dévoiler des éléments de la réalité de l’éducation des adultes et des programmes d’employabilité. Une autre façon d’observer ce même phénomène est de l’explorer de l’intérieur. Ce type d’exploration est privilégié dans cette recherche car il permet de tracer un schéma explicatif de la démarche des individus. Cette recherche vise à recueillir ce discours des participants. C’est dans ce contexte que cette recherche s’intéresse aux personnes adultes qui terminent une scolarisation de niveau secondaire en formation générale ou qui terminent un programme d’employabilité. Cette recherche est de nature qualitative. Elle trace des «portraits type» de personnes qui poursuivent une démarche de réinsertion sociale à l’âge adulte. Dans sa démarche de compréhension de la réalité, la recherche s’appuie sur le cadre épistémologique de la sociologie clinique et la sociologie de l’expérience. Des entrevues semi-dirigées ont été soumises à vingt-sept personnes (treize à l’éducation des adultes, quatorze en programme d’employabilité). Le traitement des données qui est favorisé dans le cadre de cette recherche utilise principalement le mode inductif. Cette recherche permet de mieux comprendre l’impact de certaines composantes (réseau social, liens familiaux, etc.) sur le vécu des participants, elle permet également de mieux cerner les interrelations possibles entre ces composantes. L’élaboration de cette typologie vise à mieux adapter l’intervention psychosociale et l’enseignement aux adultes et elle cherche à accroître les chances de succès de leurs démarches de réinscription. Les résultats obtenus ont été soumis à un groupe d’intervenants sociaux et à des enseignants à l’éducation des adultes afin d’en accroître la validité. Finalement, des pistes de recherches ultérieures sont proposées.

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Deslauriers, Jean-Pierre
Co-directeurs de mémoire/thèse: Pelletier, Daniel
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché LC5254.2 Q8 S48.2004 Comprend des réf. bibliogr. : p. 219-236.
Mots-clés libres: Éducation des adultes; Enseignement secondaire; Formation générale; Identité; Marginalité; Intégration sociale; Exclusion sociale; Employabilité; Programme; Réinsertion; Emploi; Travail social
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences de l’éducation
Date de dépôt: 10 déc. 2012 21:24
Dernière modification: 23 oct. 2015 13:17
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/254

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt