Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Ordonnance collective en psychiatrie dans un service d'accompagnement et de soutien communautaire

Poirier, Marie-Josée (2005). Ordonnance collective en psychiatrie dans un service d'accompagnement et de soutien communautaire. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences infirmières, 138 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (59MB)
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (21MB)

Résumé

Les troubles sévères et persistants de santé mentale constituent un enjeu majeur de santé au Canada et au Québec. La mise en œuvre de la désintutionnalisation de ces personnes qui doivent dorénavant recevoir des services ambulatoires a fait naître une variété de services. Afin de répondre à la diversité des besoins, plusieurs professionnels de la santé mentale ont conçu des modèles de suivi intensif adaptés à la réalité des milieux auxquels ils ont dû faire face. Les infirmières et infirmiers font partie intégrante de ces suivis intensifs et plus spécifiquement au service d’accompagnement et de soutien communautaire (SASC) du centre hospitalier Pierre-Janet où l’infirmière se retrouve souvent dans des situations où elle doit agir dans le « ici et maintenant ». Ces situations ont engendré des pratiques qui dépassent le cadre professionnel infirmier habituel surtout en ce qui concerne la gestion de la médication psychiatrique. Bien que ces pratiques soient soutenues par les pharmaciens communautaires et par les médecins du SASC et même si aucun incident regrettable ne soit survenu, aucun encadrement légal n’est présent au SASC concernant ce genre de pratique. Le but principal du projet est donc d’élaborer une ordonnance collective selon le cadre défini dans la Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé, L.Q. 2002, c. 33.1 et par la suite la faire entériner par les différentes instances organisationnelles nécessaires et d’évaluer l’implication de cette ordonnance collective. Pour ce faire, l’auteure de cet essai a utilisé le modèle de changement organisationnel de Collerette, Delisle & Perron (2000), le chapitre 33 (2002) et la définition de la pratique avancée de Hamric, Sposs & Hanson (2000) comme cadre de référence. L’auteure s’est basé sur le modèle intégré de Lescarbeau, Payette & St-Arnaud (2002) comme méthodologie d’intervention. Les personnes touchées par le présent projet d’intervention étaient les infirmières et infirmiers ainsi que les médecins pratiquant au SASC. Tout le processus d’implantation, qui s’est déroulé en les rencontrant régulièrement, a fait prendre conscience aux infirmières et infirmiers du SASC des risques qu’elles prenaient en faisant des ajustements de médication sans encadrement légal. Depuis l’implantation, les infirmières et infirmiers comprennent et assument pleinement la responsabilité et l’imputabilité des gestes qu’elles posent dans le cadre chapitre 33 (2002).

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: de Montigny, Francine
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché RA790.5 P64.2005 Bibliothèque St-Jérôme RA 790 .5 P64 .2005 Comprend des réf. bibliogr. : p. [78]-80.
Mots-clés libres: Psychiatrie; Soins infirmiers; Services communautaires de santé mentale; Ordonnances médicales; Maladie mentale; Réadaptation; Médication; Outaouais; Québec; Canada
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences infirmières
Date de dépôt: 10 déc. 2012 21:20
Dernière modification: 15 janv. 2014 20:49
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/272

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt