Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Médias de masse et socialisation corporelle : anorexie et boulimie

Poirier, Nancy (2005). Médias de masse et socialisation corporelle : anorexie et boulimie. Mémoire. S.l., Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 101 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Avec l’explosion des médias de masse, la publicité ne cesse de prendre de l’expansion. On la retrouve partout et sous toutes les formes. Les magazines se multiplient et se spécialisent : de la couture à la cuisine, des sports à la décoration, aux styles de vie et autres… La publicité commerciale nous fait entrevoir un monde ou une société parfois utopique, où il devient difficile de discerner le vrai du faux et le réel de l’imaginaire. Elle a comme principal objectif de vendre et propose ainsi des modèles socioculturels de référence. Le phénomène du “culte de la minceur” et des idéaux de la beauté féminine qu’insuffle la publicité, sous-tend une culture, un système de valeurs, de normes qui préconisent que pour être belle, une femme doit être mince et posséder un corps parfait. Très peu de femmes échappent à l’impact de ces messages publicitaires et encore moins les jeunes filles en période d’adolescence. L’impact des pressions sociales sur la perception qu’elles ont de leur apparence physique, est de taille. Cette recherche s’intéresse à l’influence possible de la publicité sur les comportements anorexiques et/ou boulimiques en période d’adolescence. Il s’agit d’une étude qualitative effectuée auprès d’un petit échantillon d’adolescentes vivant des troubles alimentaires et d’adultes ayant eu durant leur adolescence recours à des comportements anorexiques et/ou boulimiques. Notre attention s’est portée principalement sur la publicité commerciale diffusée dans les magazines et son impact possible sur les choix et les comportements en période d’adolescence, soit entre 14 et 18 ans. Afin d’obtenir une réponse à notre question de recherche, nous avons recueilli des données sur le “terrain”, au moyen d’entrevues individuelles semi-dirigées. Nous avons constaté que la publicité diffusée dans les magazines influence la perception de l’apparence physique des individus en période d’adolescence. Cependant, la publicité va agir principalement comme un facteur de maintien des comportements anorexiques et/ou boulimiques déjà adoptés par les adolescentes. La publicité n’est donc pas responsable de l’apparition des troubles alimentaires à l’adolescence mais elle encourage l’utilisation et la légitimation de ces comportements. Nous avons établi que c’est l’interaction des facteurs individuels, familiaux et culturels qui entraîne en période d’adolescence l’adoption des comportements anorexiques et/ou boulimiques. On retient que le réseau social et scolaire s’avèrent avoir une grande influence sur les choix et les décisions des individus à l’adolescence, par rapport au milieu familial qui devient, pour certaines adolescentes, une source de référence secondaire. En sommes, les troubles alimentaires demeurent un sujet “tabou” dont les causes exactes demeurent à ce jour inconnues. Peu de ressources sont disponibles afin de prévenir l’anorexie et la boulimie à l’adolescence. Les médias de masse, tout comme la famille, le réseau social et autres facteurs de risques prédisposants, ont tous une part de responsabilité dans l’adoption de comportements anorexiques et/ou boulimiques en période d’adolescence.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Tremblay, Daniel
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché RC552 E18 P63.2005. Comprend des réf. bibliogr. : p. 97-101
Mots-clés libres: Anorexie; Boulimie; Image corporelle; Adolescente; Adulte; Médias de masse; Magazine; Revue; Publicité; Trouble alimentaires; Recherche qualitative
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 10 déc. 2012 21:21
Dernière modification: 04 mars 2013 20:07
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/273

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt