Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Évaluation des besoins éducationnels en ergonomie au sein de la formation professionnelle en physiothérapie

Vaillancourt, Michel (1993). Évaluation des besoins éducationnels en ergonomie au sein de la formation professionnelle en physiothérapie. Thèse. Hull, Université du Québec à Hull, Département des sciences de l'éducation, 193 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

L’ergonomie est devenue un de ces besoins pour lequel le physiothérapeute n’est pas préparé à répondre, sa formation étant généralement absente dans ce domaine. Le problème auquel cette étude s’adresse est celui de l’absence de connaissances concernant les compétences requises en ergonomie au soin de la formation professionnelle en physiothérapie au Canada. L’objectif spécifique de cette étude est de réaliser une évaluation des besoins éducationnels en ergonomie des étudiants en physiothérapie inscrits en troisième année dans les écoles universitaires du Québec, à partir des perceptions de trois auditoires sur la formation à l’ergonomie, soit les ergonomes, les physiothérapeutes et les étudiants en physiothérapie. La problématique de la formation en physiothérapie est examinée. La formation actuelle en physiothérapie recèle certaines lacunes reliées aux différentes fonctions suivantes exercées par le physiothérapeute : clinique, éducation, gestion, recherche, counseling et ergonomie. La mise en évidence de ces carences dans la formation actuelle et des tendances existantes au niveau de la formation en physiothérapie a conduit à privilégier l’étude d’un domaine en émergence dans la formation et la pratique en physiothérapie : l’ergonomie. La nouveauté de ce domaine témoigne d’un changement récent d’orientation en faveur d’une physiothérapie «préventive» articulée sur une approche ergonomique des problèmes rencontrés en santé et sécurité au travail et reliés à l’adaptation du travail à l’homme, que ce dernier soit handicapé ou non. En dépit de l’apport tout aussi nécessaire qu’important de l’ergonomie à la prévention en physiothérapie, l’enseignement de celle-ci est la plupart du temps omis, notamment en raison de l’absence de connaissance quant aux besoins éducationnels dans ce domaine. Une évaluation des besoins éducationnels a donc été entreprise pour apporter certains éléments de connaissance relativement au problème à l’étude. La méthodologie d’évaluation des besoins éducationnels en ergonomie élaborée présente différents attributs : paradigme naturaliste, perspective d’évaluation, approche multidisciplinaire, stratégie inductive, méthodologie qualitative, définition bi-dimensionnelle du besoin éducationnel et méta-évaluation. Regroupée en un certain nombre d’étapes et de stades, la méthodologie utilisée comprend les quatre phases suivantes : 1) phase A : pré-évaluation; 2) phase B : identification des besoins éducationnels; 3) phase C : mise en priorité; 4) phase D : méta-évaluation des études. Les techniques de cueillette et d’analyse prévues dans la démarche sont : l’entrevue téléphonique, l’analyse de contenu, la méthode Delphi et l’approche modifiée de Nadeau pour la mise en priorité. Les techniques de méta-évaluation utilisées sont : la vérification interne, la vérification externe et la triangulation. La sélection des auditoires et «informants» a été effectués à l’aide de divers critères qui sont explicités. Les résultats de la phase de pré-évaluation indiquent que 797 énoncés de compétence répartis en 156 (19,6%) énoncés d’objectifs éducationnels explicites, 315 (39,6%) énoncés d’objectifs éducationnels implicites et 326 (40,8%) énoncés d’objectifs éducationnels idéaux ont été recueillis à l’aide de 17 entrevues téléphoniques auprès de répondants internationaux, de 10 entrevues téléphoniques auprès d’informateurs-clés locaux et d’analyse de contenu de 18 syllabi de cours d’ergonomie obtenues de différents programmes d’études de physiothérapie répartis à travers le monde. Ces 797 énoncés ont permis de dégager 191 énoncés (23,9%) appartenant à 25 catégories. Ces 191 énoncés ont servi à construire deux questionnaires Delphi qui ont été adressés à un groupe Delphi composé de 36 «répondants». Les résultats de la phase d’identification des besoins éducationnels indiquent qu’il existe 146 énoncés (76,4%) représentant autant de besoins éducationnels, si l’on se base sur les résultats du calcul des moyennes obtenues sur l’échelle de «désirabilité» de chacun des énoncés fournis dans les questionnaires Delphi. Moins de 50% des énoncés appartenant aux catégories de la gestion et de la production, de l’hygiène du travail, de l’écologie et du droit ont été considérés par le groupe Delphi comme constituant des besoins éducationnels. Les résultats de la phase de mise en priorité indiquent que 76 besoins éducationnels ont été considérés par le groupe Delphi comme étant prioritaires. Seuls l’anthropométrie, le counselling, la psychologie du travail, la physiothérapie, la médecine du travail, la réadaptation, l’architecture, la formation, la psychologie clinique, la statistique, la biomécanique occupationnelle et la physiologie du travail ont été considérés par le groupe Delphi comme étant des catégories renfermant un nombre de besoins prioritaires égal ou supérieur à 50% du nombre initial d’énoncés de compétence par catégorie. Une analyse taxonomique des 76 besoins prioritaires a été effectuée dans le but de mettre en évidence les domaines d’apprentissage auxquels ceux-ci correspondent et d’identifier les conséquences éducationnelles des résultats obtenus. Cette analyse a indiqué que les apprentissage requis étaient surtout d’ordre cognitif (57,9%) et psycho-moteur (38,1%) et concernaient les disciplines ou les catégories de compétence suivantes : physiologie du travail, psychologie du travail, psychologie clinique, médecine du travail, hygiène du travail, santé et sécurité du travail, ingénierie, gestion de la production et des opérations, statistique, counselling, anthropométrie, biomécanique occupationnelle, méthodologie, architecture, formation, physiothérapie, réadaptation et ergonomie. Les apprentissages (4%) d’ordre affectif ont été circonscrits aux disciplines de la physiothérapie et de la réadaptation. A partir de cette analyse et dans le but de caractériser, sur les plans de la finalité, de la durée et du contenu de la formation, l’ensemble des besoins prioritaires identifiés, deux typologies de formation en/à l’ergonomie ont été utilisées. Il a pu être tout d’abord constaté que généralement, la formation à l’ergonomie dispensée en physiothérapie correspondait à un modèle de formation du type «introduction» à l’ergonomie, devant comprendre deux volets, l’un théorique et l’autre pratique. Selon ce modèle, la formation requise en physiothérapie au Québec, afin de répondre aux 76 besoins prioritaires identifiés devrait correspondre à de 9 à 15 crédits, compte tenu de la norme recommandant de consacrer entre 3 et 5% de la durée totale de la formation à l’introduction à l’ergonomie. Plus particulièrement, l’application de cette norme relative à la durée de la formation d’introduction, suggère qu’entre 134 et 223 heures d’enseignement théorique et pratique devraient être consacrées à l’apprentissage de l’ergonomie. Enfin, un dernier éclairage, plus théorique, a été fourni par la méta-évaluation de l’étude. Cette dernière composante a permis de jeter un regard critique sur l’ensemble de la démarche et de s’assurer qu’elle répondait aux critères de rigueur scientifique fixés. Elle a également mené à l’appréciation de l’impact des résultats de l’étude sur les champs de recherche et d’action de la physiothérapie dans les secteurs de la prévention primaire, secondaire et tertiaire. L’ensemble des compétences formant le corpus des besoins éducationnels prioritaires confirme cette extension et témoigne de l’émergence d’un nouvel axe éducationnel : la «physiothérapie préventive» ou la «physiopraxie».

Type de document: Thèse (Thèse)
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché RM707 C3 V25 1993. Comprend des réf. bibliogr. : p. [123]-137
Mots-clés libres: Physiothérapie; Ergonomie; Formation professionnelle; Besoins éducationnels; Évaluation; Canada; Éducation
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences de l’éducation
Date de dépôt: 17 déc. 2012 14:29
Dernière modification: 23 oct. 2015 13:17
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/30

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt