Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

La différenciation pédagogique : analyse du sens construit par des enseignantes et un chercheur-formateur dans un contexte de recherche-action-formation

Prud'Homme, Luc (2007). La différenciation pédagogique : analyse du sens construit par des enseignantes et un chercheur-formateur dans un contexte de recherche-action-formation. Thèse. Gatineau, Montréal, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences de l'éducation, 422 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Cette recherche poursuit l’objectif général d’illustrer le sens d’une différenciation pédagogique articulée dans la pratique professionnelle d’enseignants du préscolaire et du primaire. La problématique met en évidence que la confusion qui règne autour de ce concept sollicite un partenariat entre les communautés de recherche et de pratique pour clarifier ce mot d’ordre hautement valorisé par les discours officiels en éducation (MEQ, 2001a). De surcroît, cette problématique suggère que des lacunes importantes dans la formation générale à l’enseignement nuisent à la préparation des enseignants qui doivent composer au quotidien avec l’hétérogénéité croissante qui se manifeste dans les groupes d’élèves. Pour s’engager dans cette recherche scientifique et pédagogique avec, pour et par des praticiens, le chercheur-formateur construit un îlot de rationalité (Fourez, 1997) autour du concept de différenciation pédagogique, afin de stimuler les délibérations dans une expérience interactive et réflexive de recherche qui poursuit deux objectifs. D’une part, cette expérience cherche à comprendre le sens construit autour d’un savoir fonctionnel de la différenciation et d’autre part, elle s’attarde au dispositif de recherche et à ses effets sur tous les acteurs concernés pour clarifier le sens d’une formation pouvant faciliter la prise en compte de la diversité dans l’action pédagogique. L’approche méthodologique se précise dans l’expérience comme un modèle de recherche-action-formation pour les sciences de l’éducation qui intègre explicitement un travail pédagogique de médiation (Barth, 2004b). Globalement, ce travail d’intégration cherche à soutenir les visées compréhensives, émancipatoires et ontogéniques d’une recherche socialement engagée. D’abord inscrite dans une quête de pertinence, cette action du chercheur s’intéresse à la création d’un environnement judicieux favorisant la construction d’un savoir fonctionnel pour la pratique. Habité par une quête de cohérence, le chercheur croit pertinent de mettre à l’épreuve les connaissances issues de la recherche pédagogique pour améliorer sa démarche en fonction de « l’action sociale qu’elle alimente» (Gohier, 2004, p. 12). Enfin, c’est en considérant les responsabilités éthiques en recherche interprétative que ce défi méthodologique intègre explicitement une quête de congruence du chercheur en termes d’élément à documenter dans une démarche participative de recherche. Face au rapport à l’autre, le chercheur croit pertinent d’examiner ce rapport implicite qu’il entretient face à lui-même pour accroître la connaissance de soi et mieux comprendre ce qu’il vit et ce qu’il ressent dans son action de chercheur-formateur en sciences de l’éducation. L’expérience réunit un chercheur et onze enseignantes du préscolaire-primaire provenant de quatre écoles distinctes situées dans deux commissions scolaires québécoises. Onze journées de rencontres collectives réparties sur deux années scolaires constituent l’outil principal de collecte de données auquel s’ajoutent des entretiens individuels en amont et en aval de la démarche ainsi qu’un journal réflexif pour chacun des protagonistes. Dans la perspective de différencier le degré de directivité dans un processus de construction de sens, le chercheur a recours à d’autres outils pour répondre aux besoins plus individuels des participantes : des entretiens mi-parcours, des accompagnements et de l’observation en classe. D’une part, l’analyse des résultats révèle que le sens construit autour de la différenciation pédagogique se comprend au terme de l’expérience comme un regard pluriel et éclectique sur l’enseignement ancré dans un idéal d’intercompréhension et d’interdépendance à promouvoir au soin d’un groupe scolaire. La différenciation pédagogique s’appuie sur des valeurs, des croyances et des intentions qui traduisent un engagement professionnel à s’ouvrir à la diversité. Cette ouverture s’associe à un travail explicite et à des responsabilités particulières de l’enseignant pour soutenir la reconnaissance, l’exploitation et la valorisation du phénomène par lesquelles il entend favoriser chez l’élève un éveil à soi et à l’autre, des apprentissages mieux ancrés et une progression plus consciente. D’autre part, l’analyse suggère que le sens construit par chacun des acteurs est étroitement lié à la nature de l’activité introspective effectuée au cours de l’expérience de recherche-action-formation. Le sens attribué à l’objet de recherche au terme de la démarche s’associe à l’éveil ou aux prises de conscience sur soi que la rencontre, les délibérations et la réflexion ont pu stimuler. Ces résultats nous incitent à considérer l’étude de soi «Self-Study» autant au retard de la formation que de la recherche en sciences de l’éducation pour stimuler l’apprentissage et le développement de pratiques d’enseignement plus ouvertes à la diversité des élèves. Le rapport scientifique présente une image située du sens en construction autour d’un modèle de pratique enseignante. Quoique les résultats ne peuvent se généraliser, ils offrent une illustration concrète de la complexité et de la richesse d’un engagement individuel et collectif dans une démarche de développement professionnel (MEQ, 2001b).

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Dolbec, André
Co-directeurs de mémoire/thèse: Brodeur, Monique
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché LB 1031 P78 2007 Comprend des réf. bibliogr. : p. [298]-319.
Mots-clés libres: Différenciation pédagogique; Enseignement individualisé; Enseignants; Formation; Connaissance de soi; Conscience de soi; Diversité; Étude de soi; Self-study; Recherche-action; Éducation; Formation à l’enseignement
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences de l’éducation
Date de dépôt: 10 déc. 2012 21:03
Dernière modification: 22 janv. 2013 14:22
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/341

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt