Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Cadre théorique des interventions sur le stress en milieu de travail et comparaison de deux approches

Stefanoski, Marilyn (2009). Cadre théorique des interventions sur le stress en milieu de travail et comparaison de deux approches. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de relations industrielles, 86 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Cet essai a pour but de comparer l’efficacité de deux approches d’intervention lorsque le stress au travail est généré par la mauvaise qualité des relations interpersonnelles. En introduction, la pertinence d’intervenir à ce sujet est illustrée d’une part, par la présentation de statistiques sur la prévalence du stress professionnel et sur ses sources. D’autre part, cette pertinence d’intervenir est justifiée par les conséquences de l’exposition au stress pour l’individu et son organisation. Par la suite, cette recherche est divisée en deux principales sections. La première partie consiste en une exploration des théories portant sur le stress en milieu de travail. On traite des deux principales conceptions du stress, de ses causes et des différents types d’intervention possibles. La deuxième partie fournit une comparaison de l’efficacité de deux approches lorsqu’il s’agit d’intervenir au niveau de la qualité des relations interpersonnelles. Ces deux approches sont l’approche diagnostique traditionnelle et l’approche de la psychologie positive, plus spécifiquement la recherche appréciative (Appreciative Inquiry). Il est constaté que très peu d’interventions utilisant l’approche diagnostique portent sur les relations interpersonnelles, en comparaison avec les interventions utilisant une approche de psychologie positive. Toutefois, les interventions utilisant cette dernière approche obtiennent des résultats pour le moins spectaculaires. Le principal facteur de réussite semble être la recherche d’un but commun à atteindre. Il est notamment conclu que l’utilisation d’une méthode relevant de la psychologie positive serait sérieusement à considérer dans les interventions visant à améliorer les relations interpersonnelles entre les employés et qu’il faut continuer les recherches en ce sens.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Foucher, Roland
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché HF 5548 .85 S74 2009 Comprend des réf. bibliogr.
Mots-clés libres: Développement organisationnel; Intervention organisationnelle; Stress dû au travail; Santé psychologique; Comparaison; Approche diagnostique; Psychologie positive; Appreciative Inquiry; Efficacité
Départements et école, unités de recherche et services: Relations industrielles
Date de dépôt: 10 déc. 2012 19:57
Dernière modification: 05 févr. 2013 20:12
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/410

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt