Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

La participation citoyenne des jeunes en Outaouais

Bussières, Félix (2011). La participation citoyenne des jeunes en Outaouais. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences sociales, 176 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Ce mémoire a pour but de mieux comprendre le phénomène de la participation citoyenne chez les jeunes de l’Outaouais. Le taux de participation électorale toujours plus bas chez les jeunes nous fait présager un désintérêt de ceux-ci envers la politique et aux affaires publiques. Mais la participation citoyenne est un concept beaucoup plus large que la participation électorale et comprend différentes formes. Ce mémoire nous permet de regarder si les jeunes d’aujourd’hui participent à la vie citoyenne et de voir quelles formes de participation ils préconisent. Bien qu’il soit vrai que les jeunes votent moins, nous remarquons effectivement que leur façon de participer à la vie citoyenne a changé mais elle est toujours présente. Il faut donc mieux comprendre leurs motivations et les conditions favorables à leur participation pour déterminer les actions et les moyens à utiliser pour mieux intervenir auprès d’eux. En développement régional et local plusieurs modèles ont été utilisés au fil des ans mais celui préconisé aujourd’hui est une approche endogène, «bottom up» nécessitant une société civile forte jouant un rôle important au côté du gouvernement (secteur public) et des entreprises (secteur privé). Le lien de participation citoyenne et de développement régional et local devient donc un point central du mémoire. Des éléments de développement régional et local en Outaouais, de jeunesse et de participation citoyenne qui pourront se voir à travers d’un organisme de la région, soit la Table jeunesse Outaouais, dont les actions sont regardées de plus près. Plutôt que d’étudier et de juger les structures et actions gouvernementales de développement de la participation citoyenne, le mémoire se concentre sur les façons de provoquer un changement de comportement chez les jeunes en les faisant évoluer comme citoyen engagé et actif. Donc de mieux comprendre le «déclic» pour l’engagement, soit les premiers pas pour l’engagement et l’intérêt pour les enjeux sociaux et politiques. Après lectures, entrevues et analyse, trois grandes portes d’entrées à la participation citoyenne sont identifiées : un milieu très impliqué dès le jeune âge, des raisons et intérêts personnels et une prise de conscience choc. Différentes actions sont alors proposées pour amener les jeunes à ouvrir une de ces trois portes. Par la suite, les jeunes évolueront chacun à leur vitesse pour arriver à développer une conscience sociale, trouver leurs raisons fondamentales d’implication et finalement intégrer la participation citoyenne dans leur mode de vie. Sous-jacentes à ces trois portes d’entrée, les différentes conditions favorables au développement de la participation citoyenne sont également détaillées dans ce mémoire ainsi que les actions à prendre pour les développer.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Robitaille, Martin
Informations complémentaires: Localisation : Bibliothèque A.-Taché HQ 799 .9 P6 B87 2011. Comprend des références bibliographiques : p. 161-170
Mots-clés libres: Jeunes adultes; Jeunesse; Activité politique; Participation politique; Socialisation politique
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences sociales
Date de dépôt: 10 déc. 2012 17:19
Dernière modification: 10 nov. 2016 15:44
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/471

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt