Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

La santé et la sécurité dans les projets de construction en France

Robert, Alban (2011). La santé et la sécurité dans les projets de construction en France. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences administratives, 143 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

De nos jours, l’on peut déplorer le manque d’amélioration de résultats dans les projets de construction. En effet, cet écart est dû au différentiel entre les objectifs théoriques fixés par les normes et la réalité du terrain. L’enjeu réside dans l’application des normes, c’est-à-dire dans le management quotidien du gestionnaire de projet. Ce management de la santé et de la sécurité peut-être décrit selon les trois aspects suivants : le «safety leadership», la «safety culture» et «l’archétype du guerrier». Le premier aspect renvoie directement à la représentation qu’a le gestionnaire de projet à mettre en œuvre un système de santé et sécurité. Le premier aspect que je vais étudier – le «safety leadership» - découle directement de la représentation que se fait le gestionnaire de projet du système de santé et de sécurité lié à son chantier. Le deuxième aspect lui, renvoie à la culture de la sécurité de l’entreprise. Cette culture propre à l’entreprise est une représentation partagée des valeurs et des croyances présentes à tous les niveaux hiérarchiques. Puis, dans le dernier temps de mon étude, je vais étudier «l’archétype du guerrier». Il s’agit là d’une représentation partagée d’un contexte de travail dangereux qui pourrait-être un troisième facteur d’influence dans le management en santé et sécurité des gestionnaires de projet. Ainsi, certaines caractéristiques de l’archétype du guerrier tel que le courage, la prise de risque ou la fraternité peuvent influencer l’application des normes et de certains comportements sécuritaires. Cette recherche a pour objectif global de décrire les représentations et significations du management en santé et sécurité du gestionnaire de projet suivant les trois aspects cités ci-dessus. Pour cela, je réalise donc une étude qualitative à l’aide d’entrevues semi-dirigées. Ainsi, les résultats montrent que les gestionnaires de projet ont des représentations limitées tant concernant les archétypes que la culture mais également en ce qui concerne les représentations dominées par la «safety motivation» et le «safety concern». La «safety culture» se révèle aussi très différente selon la taille et l’organisation de l’entreprise concernée. L’archétype du guerrier est, quant à lui, présent sur les chantiers de construction mais les gestionnaires de projet ne savent toutefois pas le nommer comme tel.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Avon, Emmanuelle
Informations complémentaires: Comprend des réf. bibliogr. : p. 138-140
Mots-clés libres: Projets de construction; Construction; Sécurité du travail; Mesures de sécurité; Gestion de projet; France
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences administratives
Date de dépôt: 10 déc. 2012 16:26
Dernière modification: 20 févr. 2015 14:48
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/488

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt