Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Les attitudes des enseignants face aux problèmes de discipline au primaire

Lépine, Carmen (1995). Les attitudes des enseignants face aux problèmes de discipline au primaire. Thèse. S.l., Université du Québec à Montréal, Université du Québec à Hull, Département des sciences de l'éducation, 249 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

La recherche des attitudes des enseignants et de leurs liens avec les comportements indisciplinés est une sphère à peine explorée des sciences de l’éducation. En effet, peu de chercheurs, principalement dans le contexte francophone nord-américain, se sont intéressés à cette problématique. L’effet des attitudes des enseignants sur les apprentissages des enfants sont étudiés depuis longtemps. Seeman (1988) a étudié le comportement verbal de l’enseignant et son influence sur l’apprentissage de l’élève. Le but de notre recherche est d’étudier les liens entre l’attitude verbale de l’enseignant et la fréquence des comportements indisciplinés des élèves. Pour ce, nous regardons en premier les liens entre l’attitude verbale de l’enseignant et ses comportements de contrôle ou facilitants et enfin, les liens entre l’attitude verbale de l’enseignant et la fréquence des comportements indisciplinés des élèves en classe. Également nous notons l’aménagement physique et le climat présents à ce moment. Notre recherche se fait auprès de dix (10) enseignants et de deux cent cinquante (250) élèves au deuxième cycle du primaire. Les enseignants appartiennent à un milieu socio-économique comparable à l’ensemble du Québec. Les résultats préliminaires montrent qu’il existe une différence entre les attitudes verbales des enseignants. En effet, cinq (5) enseignants sont placés dans un groupe progressiste et ayant des attitudes verbales plus facilitantes. Les cinq (5) autres enseignants manifestant des attitudes verbales plus contrôlantes, sont placés dans un groupe plus traditionaliste. En général, il n’existe pas de différence entre les deux groupes dans l’utilisation des comportements facilitants et de contrôle. Seulement deux (2) enseignants démontrent plus de comportements facilitants en classe selon l’appréciation globale du climat de classe. Ces deux mêmes enseignants ont un taux plus bas du nombre comportements indisciplinés en classe. Dans l’ensemble, notre étude démontre que malgré une attitude verbale distincte, huit (8) enseignants ont usé du même nombre de comportements facilitants et de contrôle en classe et que seulement deux (2) enseignants utilisant plus de comportements facilitants ont un taux plus bas de comportements indisciplinés en classe.

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Dawoud, Mamdouh
Co-directeurs de mémoire/thèse: Esbensen, Steene
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché LB3012 L46 1995. Comprend des réf. bibliogr. : p. [193]-203. Cet thèse a été réalisée à l'Université du Québec à Montréal, en association avec l'Université du Québec à Hull Cette thèse a été réalisée à l'Université du Québec à Montréal en association avec l'Université du Québec à Hull.
Mots-clés libres: Discipline scolaire; École primaire; Attitude; Classe; Élémentaire; Enseignant; Professeur
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences de l’éducation
Date de dépôt: 17 déc. 2012 14:25
Dernière modification: 23 oct. 2015 13:17
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/51

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt