Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Parce que l'amour n'est pas toujours gai : les représentations sociales de la violence entre partenaires masculins chez les hommes gais et les intervenants d'associations vouées à la diversité sexuelle en Communauté française de Belgique

Lavoie, Kévin (2014). Parce que l'amour n'est pas toujours gai : les représentations sociales de la violence entre partenaires masculins chez les hommes gais et les intervenants d'associations vouées à la diversité sexuelle en Communauté française de Belgique. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 205 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette étude vise à documenter les représentations sociales de la violence entre partenaires masculins en Communauté française de Belgique, à partir du point de vue d’acteurs sociaux concernés par ce phénomène. Un devis de recherche qualitatif a été utilisé compte tenu de la situation sociale très circonscrite à l’ét6ude, la complexité du sujet et sa nature exploratoire. Des entrevues semi-dirigées ont été réalisées avec douze participants répartis en deux groupes, soit six hommes qui s’auto-identifient comme gais et six intervenants d’association ou de programmes voués à la diversité sexuelle. Le modèle bidimensionnel des représentations sociales a été utilisé comme cadre d’analyse pour en dégager les éléments constitutifs, soit l’information, l’image et l’attitude. Les résultats montrent que les éléments qui définissent la violence entre partenaires masculins auxquels se réfèrent les participants s’appuient grandement sur ceux associés aux relations hétérosexuelles. Les perceptions sociales rattachées à l’homosexualité masculine et les spécificités des relations intimes des hommes gais sont aussi considérées. La proximité ou la distance à l’égard de l’expérience des violences conjugales semble avoir une influence sur les représentations sociales des participants. Les consensus et les divergences de points de vue qui émergent de leur discours sont mis en évidence, notamment en ce qui a trait aux enjeux entourant la reconnaissance sociale de la violence entre partenaires au sein des communautés gaies. Mots clés : Violence entre partenaires, violence conjugale, homosexualité, homme gai, représentations sociales, Belgique

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Thibault, Sylvie
Informations complémentaires: Comprend des références bibliographiques : p. 165-192
Mots-clés libres: Violence entre partenaires; Violence conjugale; Homosexualité; Homme gai; Représentations sociales; Belgique
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 18 déc. 2014 14:28
Dernière modification: 17 déc. 2015 15:07
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/715

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt