Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

L'actualisation d'une identité professionnelle dans le cadre d'une restructuration institutionnelle : le cas des travailleuses sociales de CLSC intégrées au Centre de santé et de services sociaux de Gatineau

Maisonneuve, Annie (2014). L'actualisation d'une identité professionnelle dans le cadre d'une restructuration institutionnelle : le cas des travailleuses sociales de CLSC intégrées au Centre de santé et de services sociaux de Gatineau. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 193 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

La pratique du travail social a été appelée à évoluer au fil des décennies et cela a eu une incidence sur l’identité des professionnelles de ce domaine. Les restructurations gouvernementales, qui donnent lieu périodiquement à des mutations du système de santé et de services sociaux québécois, sont l’une des pierres angulaires dans l’évolution du travail social. La réforme annoncée en 2004 a transformé l’organisation ainsi que le fonctionnement de l’ensemble du système de santé et de services sociaux québécois par la fusion forcée de différentes institutions. L’objectif de la recherche est de mieux comprendre l’actualisation de l’identité professionnelle des travailleuses sociales et de participer à la réflexion identitaire en travail social dans le contexte de cette dernière réforme. Cette recherche est de nature qualitative afin de cerner la sphère expérientielle du vécu identitaire de dix travailleuses sociales en lien avec leur expérience de travail dans un CLSC désormais fusionné au CSSSS de Gatineau. Elles ont été interviewées dans le cadre d’entrevues semi-dirigées pour vérifier l’impression initiale : la restructuration du système de santé et de services sociaux initiée en 2004 participe de façon significative au malaise identitaire que l’on constate aujourd’hui au sein de la profession du travail social. La recherche fait ressortir plusieurs impacts engendrés par cette restructuration institutionnelle, ainsi que l’importance pour ces professionnelles de s’approprier des leviers de changement disponibles et utilisables à court terme. On y identifie également quelques pistes de solution à explorer pour bonifier l’identité professionnelle de ces travailleuses sociales et enrichir leur pratique.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Bourget, Monique et Lacroix, Luc
Informations complémentaires: Comprend des références bibliographiques : p. 161-167
Mots-clés libres: Travailleuses sociales; Identité professionnelle; Responsabilité professionnelle; Québec; Gatineau
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 19 janv. 2015 14:20
Dernière modification: 21 avr. 2015 17:49
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/720

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt