Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Gestion mentale : description et connaissance des procédés mentaux d'élèves en difficulté d'apprentissage en première année du primaire

Lafleur, Ginette (1997). Gestion mentale : description et connaissance des procédés mentaux d'élèves en difficulté d'apprentissage en première année du primaire. Mémoire. S.l., Université du Québec à Hull, Département des sciences de l'éducation, 117 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Recherche qualitative en éducation qui a pour but : de comprendre comment huit élèves (en reprise) de première année, à l’école Ste-Maria Goretti de la Commission Scolaire des Draveurs (Gatineau), utilisent leurs procédures mentales lorsqu’ils se retrouvent devant des tâches scolaires. Par l’approche de la verbalisation concomitante, l’auteure tente de faire le portrait des procédés qui sont les plus et les mieux utilisés au cours des quatre situations d’apprentissage. Pour arriver à ses fins, l’auteure utilise l’analyse de contenu selon le modèle mixte de René L’Écuyer (1990). Les résultats de cette recherche permettent une meilleure compréhension du trajet interne qu’utilisent les élèves de première année dans certaines situations d’apprentissage et nous dirigent vers d’autres pistes précieuses pour accélérer le progrès en éducation.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Boulet, Albert
Informations complémentaires: Bibliothèque A.-Taché LC3969 L24 1997. Comprend des réf. bibliogr. : p. 116-117
Mots-clés libres: Élèves; Enfants; Difficultés d'apprentissage; Gestion mentale; Procédés; Procédures mentales; Tâches scolaires; Activités scolaires; Enseignement primaire; Outaouais; Québec; Éducation; Recherche qualitative
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences de l’éducation
Date de dépôt: 17 déc. 2012 14:19
Dernière modification: 04 févr. 2013 20:47
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/83

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt