Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Ces experts qui venaient du froid : comment des Canadiens deviennent experts en développement de l'Afrique subsaharienne

Paradis-Charette, Laurent (2017). Ces experts qui venaient du froid : comment des Canadiens deviennent experts en développement de l'Afrique subsaharienne. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences sociales, 168 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Chaque année, des centaines d'experts canadiens offrent leurs avis, leurs compétences, leurs connaissances ou leurs savoirs-faire, afin de mettre en place, de suivre et d'évaluer des projets et des programmes destinés à développer des communautés d'Afrique subsaharienne. Le Canada étant un pays nordique situé au minimum à plus de 5000 kilomètres des côtes africaines, il devient logique de se demander comment des étrangers venus de si loin sont devenus experts du développement des communautés africaines. À partir de la théorie du champ de Bourdieu, l'analyse des entretiens menés dans le cadre de cette recherche nous indique que, pour devenir expert, il faut être en mesure d'accumuler, de mobiliser, d'échanger ou de transformer des capitaux technologiques, organisationnels, sociaux et d'expertises spécifiques à l'occident. En ce sens, le champ de l'expertise en développement international se trouve en lutte constante pour sauvegarder son autonomie vis-à-vis des champs qui dominent la société occidentale, notamment le champ économique et le champ du pouvoir.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: della Faille, Dimitri
Informations complémentaires: Comprend des références bibliographiques : p. 146-159
Mots-clés libres: Expertise; Expert; Savoir-faire; Développement international; Coopération internationale
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences sociales
Date de dépôt: 24 févr. 2017 14:52
Dernière modification: 24 févr. 2017 14:52
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/886

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt