Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

L'impact d'une privation de sommeil sur les mécanismes perceptifs de la catégorisation ethnique : regard sur les représentations mentales des aspirants policiers

Paquin, Olivier (2017). L'impact d'une privation de sommeil sur les mécanismes perceptifs de la catégorisation ethnique : regard sur les représentations mentales des aspirants policiers. Thèse. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

L’étude de l’impact de la privation de sommeil sur les déterminants sociaux qui gouvernent les interactions sociales entre les êtres humains constitue un champ d’intérêt scientifique novateur. Les avancées en neurosciences sociales permettent d’ailleurs de penser que certaines structures cérébrales activées lors d’interactions sociales seraient fonctionnellement perturbées par la privation de sommeil, donnant lieu à des comportements parfois inadaptés et socialement reprochables. Certains corps de métiers sont particulièrement sujets aux restrictions de sommeil en raison des quarts de travail rotatifs, dont notamment les policiers, qui doivent veiller à la sécurité des citoyens dans le cadre de leurs interventions à toutes heures du jour ou de la nuit. Le présent projet de recherche a pour objectif d’évaluer l’impact de la privation de sommeil sur les processus cognitifs impliqués dans le travail des policiers en contexte multiculturel, en étudiant plus spécifiquement les mécanismes perceptifs qui sous-tendent les représentations mentales relatives à l’ethnie. Trente-six étudiants masculins caucasiens, recrutés au sein de programmes collégiaux canadiens de techniques policières, ont été répartis pseudo-aléatoirement, de manière à former un groupe contrôle (N = 18) ayant bénéficié d’un sommeil normal et un groupe expérimental ayant subi une privation totale de sommeil d’environ 35 heures (N = 18). Une tâche de corrélation inverse, basée selon les principes de la psychophysique, a permis d’inférer les représentations mentales de leur propre groupe ethnique (Caucasien = Ca) et d’un groupe ethnique stigmatisé (Afro-américain = Af-A), en utilisant les mécanismes perceptifs impliqués dans la catégorisation ethnique, et ce, avant et après la condition expérimentale. Les visages obtenus ont par la suite été évalués par des juges indépendants sur la base du degré de confiance et de l’apparence de criminalité. Les résultats démontrent que chez des aspirants policiers, la privation de sommeil module les représentations mentales de l’endogroupe, de manière à évoquer des jugements sociaux moins favorables (criminalité > confiance) envers les Ca. En situation de privation de sommeil, une exposition in vivo avec des membres de l’endogroupe et de l’exogroupe permettrait de moduler les représentations mentales de l’exogroupe, de façon négative chez ceux qui présentent de forts préjugés et de façon positive chez ceux n’en sont que faiblement porteurs. De plus, le fait de dormir mènerait à des représentations mentales plus positives de l’endogroupe de façon générale, mais à des représentations mentales plus négatives de l’exogroupe, uniquement si un contact multiethnique préalable a pu produire un effet d’amorçage. De telles données exploratoires mériteraient davantage d’appui scientifique pour viser une meilleure compréhension des facteurs interférant avec les mécanismes perceptifs qui sous-tendent les représentations mentales de l’endogroupe et de l’exogroupe en privation de sommeil.

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Forest, Geneviève
Co-directeurs de mémoire/thèse: Blais, Caroline
Informations complémentaires: Comprend des références bibliographiques : p.157-176
Mots-clés libres: Neurosciences sociales; privation de sommeil; policiers; stéréotypes; préjugés ethniques;
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 05 avr. 2017 18:19
Dernière modification: 05 avr. 2017 18:19
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/892

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt