Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Élèves à risque et dispositifs favorables à l'optimisation des interventions extrascolaires

Kengne, Grace (2017). Élèves à risque et dispositifs favorables à l'optimisation des interventions extrascolaires. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences de l'éducation, 65 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Ce projet est né de mon désir d'approfondir mes connaissances des stratégies visant à encadrer les élèves à risque en dehors de la salle de classe. J'ai été interpellée par mes lacunes tant personnelles que professionnelles. Notamment celles de ne pouvoir orienter adéquatement des élèves ayant des besoins spécifiques, ainsi que leurs parents, vers des dispositifs efficaces d'apprentissage après l'école. J'entreprends cette démarche en complément de ma formation initiale, celle d'une enseignante régulière du cycle primaire. Je n'ai à priori aucune expérience en éducation spécialisée. On distingue les élèves en difficulté d'apprentissage et ceux à risque d'échec scolaire. Les élèves en difficulté bénéficient en générale de programmes d'enseignement individualisés codifiés, alors que les élèves à risque n'en bénéficient pas (Saint-Laurent, 2002). Pour pallier ce déséquilibre, il existe des services complémentaires dont peuvent aussi bénéficier les élèves à risque, le but étant de mettre à contribution tous les acteurs intervenant dans la vie de l'élève, car il est clair que les facteurs de risque sont bien souvent extérieurs à l'école (Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport [MELS], 2002). Je me questionne, en autres, sur l'impact que ces facteurs de risque peuvent avoir sur l'échec ou l'abandon scolaire, dans la mesure où le taux de non-diplomation (30 %) avant vingt ans demeure alarmant, malgré les efforts déployés (Doray et al., 2011). Certains auteurs demandent un partage des responsabilités et promeuvent l'implication des parents dans le suivi des élèves à risque. Ils insistent sur le recours aux dispositifs extrascolaires et étudient les conditions qui les optimisent (Glasman, 2001; Anaudi, 2005; Vianim, 2009). Dans ce rapport de lecture, je compte approfondir mes connaissances des dispositifs extrascolaires jugés optimaux auprès des élèves à risque. Ce document s'articule d'abord autour d'une problématique émergeant de mon contexte professionnel (Chapitre I). Ensuite, il présente le cadre conceptuel permettant de définir et de décrire les concepts liés à mes objectifs (Chapitre II). Puis, il décrit la démarche méthodologique utilisée dans le cadre de ce rapport de lectures (Chapitre III). Enfin, il fait une analyse critique des lectures recensées (Chapitre IV) ainsi qu'un bilan de mes apprentissages (Chapitre V).

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Lefrançois, David
Informations complémentaires: Comprend des références bibliographiques : p. 54-60
Mots-clés libres: Élèves en difficulté d'apprentissage; Élèves à risque d'échec scolaire; Abandon scolaire; Extrascolaire
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences de l’éducation
Date de dépôt: 01 sept. 2017 15:21
Dernière modification: 01 sept. 2017 15:21
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/935

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt