Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Implantation d'un mécanisme d'évaluation-référence en collaboration avec l'Hôpital Royal d'Ottawa pour faciliter l'accès au traitement en toxicomanie pour les patients de l'urgence

Vachon, Steve (2017). Implantation d'un mécanisme d'évaluation-référence en collaboration avec l'Hôpital Royal d'Ottawa pour faciliter l'accès au traitement en toxicomanie pour les patients de l'urgence. Rapport. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 85 p.

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

Un rapport régional «inter-hospitalier» sur les visiteurs fréquents de l'urgence des hôpitaux de la région d'Ottawa paru en 2014 (Backman), a montré que les individus visitant les services d'urgence hospitalière plus d'une fois à l'intérieur de 30 jours, sont en majeure partie des personnes aux prises avec des problèmes de toxicomanie, principalement reliés à l'alcool. L'hypothèse à la source du projet d'innovation est que si nous redirigeons les personnes ayant ce profil vers un traitement mieux adapté à leurs besoins, dès leur première visite à l'urgence, ils n'auront pas besoin d'y revenir de façon répétée. La recension de la littérature montre que le traitement destiné aux personnes ayant un problème d'alcool doit comporter un éventail d'options, ajustées en fonction de plusieurs variables telles que le niveau d'intensité de gestion du sevrage requis, le besoin de stabilisation prétraitement, le besoin de soins médicaux et psychiatriques, le niveau d'encadrement et les modalités de traitement requis, etc. Le projet d'innovation vise l'implantation d'un mécanisme d'accès facilité aux options de traitement externe, qui devient disponible directement de la clinique médicale. Considérant le nombre de programmes offerts dans la région d'Ottawa par plus d'une vingtaine d'organismes subventionnés par le RLISS, le projet doit comporter un mécanisme d'évaluation psychosociale pour dresser un profil clinique des patients, afin de les diriger vers l'option de traitement la mieux ajustée. Pour ce faire, nous avons identifié un protocole de dépistage et d'évaluation et formé une intervenante à l'utilisation de ce protocole. Ensuite nous avons implanté un processus de rencontre d'évaluation-référence axé sur l'entretien motivationnel, où l'intervenante non seulement administre des instruments standardisés, mais fournit au patient l'interprétation de l'information ainsi obtenue, afin d'éclairer la compréhension qu'il a de sa propre problématique. Enfin l'intervenante produit et active un plan de référence vers le traitement en accord avec le projet de rétablissement du patient. La recension de littérature scientifique présentée dans ce rapport va démontrer que la motivation du patient à s'engager dans un programme de rétablissement, qu'il a choisi en fonction d'une compréhension claire des enjeux reliés à son choix, est associée à une meilleure adhérence au traitement d'une part, et que la correspondance du niveau d'encadrement offert par le traitement et le niveau de soins requis par le patient est associé à un meilleur maintien des gains thérapeutiques d'autre part. Les résultats obtenus par l'évaluation du projet semblent aller dans ce sens, en démontrant une réduction significative des visites répétées à l'urgence à l'intérieur de 30 jours pour la clientèle ciblée. La qualité du pairage entre les caractéristiques des patients et les critères d'admission des programmes ciblés s'est avérée aussi excellente, et l'adhérence au traitement a été élevée pour les patients admis à l'externe. Enfin l'évaluation de la satisfaction des patients a été très élevée pour l'ensemble des critères évalués.

Type de document: Thèse (Rapport)
Départements et école, unités de recherche et services: Psychoéducation
Date de dépôt: 13 juin 2018 15:38
Dernière modification: 13 juin 2018 15:38
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/989

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt