Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Effets psychophysiologiques des immersions en réalité virtuelle chez les personnes âgées

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Isere, Sébastien (2018). Effets psychophysiologiques des immersions en réalité virtuelle chez les personnes âgées. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 127 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB) | Prévisualisation

Résumé

La réalité virtuelle (RV) est en plein essor dans le domaine de la santé. Son intérêt a été clairement démontré en psychologie sur différentes populations. Toutefois, en ce qui concerne les personnes âgées la question de son utilisation clinique n’est pas claire. Plusieurs caractéristiques psychophysiologiques liées à l’âge sont susceptibles d'influencer leur expérience avec cet outil. Par exemple, l’attitude à l’égard des technologies, les effets du vieillissement normal sur la cognition et le déclin de la fonction vestibulaire y prennent une place importante. Dans cette étude, des changements psychophysiologiques de deux groupes d’âge durant une immersion virtuelle ont été comparés. Nous avons suivi l’évolution d’un biomarqueur hormonal du stress durant l’expérience (le cortisol) et deux marqueurs physiologiques (la réponse électrodermale et cardiaque). Plusieurs mesures autorapportées notamment relatives aux cybermalaises et à l’attitude à l’égard des technologies ont aussi été recueillies. Nous avons utilisé deux types de technologie (casque et voûte immersive). Nos résultats montrent que l’évolution in virtuo des cybermalaises se distingue chez les personnes âgées par une augmentation plus rapide des vertiges. Ceci va dans le sens de la « théorie de l’instabilité posturale » de Riccio & Stoffregen (1991) et s’explique par les changements bien connus de la fonction vestibulaire avec l’âge. De plus, les courbes de cortisol indiquent que les ainés sont plus stressés durant l’expérience. Des corrélations négatives montrent un lien entre l’attitude à l’égard des technologies et la réponse au stress face à l’utilisation de la RV. Ces résultats préliminaires suggèrent que les futurs outils cliniques en RV doivent s’adapter aux ainés, puisque les immersions virtuelles semblent les affecter différemment sur le plan psychophysiologique. L’origine de ces différences et leurs implications en RV sont discutées dans cette étude. Nous proposons une articulation de ces résultats aux données et modèles théoriques en lien avec les systèmes physiologiques et les facteurs psychologiques impliqués.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Forget, Hélène
Co-directeurs de mémoire/thèse: Bouchard, Stéphane
Mots-clés libres: Réalité virtuelle; Personnes âgées; Psychophysiologie; Stress; Cybermalaises
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 18 déc. 2018 18:46
Dernière modification: 18 déc. 2018 18:46
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1036

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt