Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Évaluation expérimentale du carbone écosystémique dans le cadre du système de comptabilité économique et environnementale pour le Québec méridional

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Auclair, Jeoffrey (2018). Évaluation expérimentale du carbone écosystémique dans le cadre du système de comptabilité économique et environnementale pour le Québec méridional. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences naturelles, 77 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Les écosystèmes fournissent de nombreux bénéfices matériels et immatériels qui participent à la régulation des systèmes naturels, à la culture et aux systèmes économiques. Ces bénéfices, définis comme étant des services écosystémiques (SE), ne sont pas représentés dans les systèmes de comptabilité nationale traditionnels (e.g PIB) et ne sont souvent pas considérés par les décideurs. Pourtant, l’analyse des SE peut donner des informations pertinentes pouvant aider à la prise de décisions en aménagement du territoire. De surcroit, le recours au concept de SE est d’actualité en ce qui a trait aux politiques publiques environnementales. Suivant cette tendance, le Gouvernement du Québec a développé un jeu de données servant de base à l’évaluation des SE selon le Système de comptabilité environnementale et économique (SCEE). Toutefois, des recherches sont requises afin de permettre l’application des comptes expérimentaux du SCEE au Québec. Allant en ce sens, l’objectif de ce projet consiste à dresser un premier portrait de comptes expérimentaux du carbone du Québec méridional. La méthodologie utilisée repose principalement sur la trousse de démarrage rapide des Comptes Écosystémiques du Capital Naturel du Secrétariat de la Convention sur la Diversité Biologique. Plus précisément, ce guide définit une procédure relativement précise permettant l’implémentation des comptes expérimentaux du SCEE. Les résultats obtenus par le présent projet de recherche permettent de caractériser plusieurs des comptes du carbone du Québec méridional pour la période 2000-2010. Notamment, il a été estimé que les milieux forestiers du Québec méridional stockent 5 124 Mt de carbone, tandis que ceux des milieux humides en stockent 6 598 Mt. D’autres estimations ont démontré que les coupes forestières ont retiré 13,7 Mt de carbone annuellement des milieux forestiers et que les récoltes provenant des cultures agricoles possédaient en moyenne 2,7 Mt de carbone annuellement. Il a finalement été démontré que ces résultats peuvent être répartis spatialement en municipalité régionale de comté. Ces résultats pourront contribuer à l’orientation de politiques de gestion des ressources naturelles et de lutte contre les changements climatiques. Toutefois, beaucoup de travail reste à accomplir. Effectivement, cette recherche prend également son importance du fait qu’elle met la table à de futurs projets de recherche en identifiant les données manquantes et des limites dans les données utilisées.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Dupras, Jérôme
Mots-clés libres: Carbone; Comptabilité écosystémique; Économie écologique; Québec méridional; Services écosystémiques; Système de comptabilité environnementale et économique (SCEE)
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences naturelles
Date de dépôt: 24 janv. 2019 15:41
Dernière modification: 29 juill. 2019 17:38
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1045

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt