Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Rétention des employés talentueux dans les multinationales

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Racicot, Méliann (2019). Rétention des employés talentueux dans les multinationales. Essai. Saint-Jérôme, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences administratives, 67 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (605kB) | Prévisualisation

Résumé

Selon Heppell (2011), l’une des plus grandes priorités en entreprise doit être la rétention des employés. Effectivement, un haut taux de roulement représente des coûts immenses pour l’entreprise. De plus, avec la rareté de la main d’oeuvre, les entreprises doivent se concentrer sur les employés les plus performants, souvent appelés les employés talentueux ou à haut potentiel. Ces derniers se retrouvent, en effet, souvent à avoir une position de choix parmi tous les employeurs. Ainsi, l’objectif premier de cette recherche est de comprendre quels sont les facteurs qui permettent de diminuer le taux de roulement des employés talentueux dans un contexte de grandes entreprises. Il devient d’ailleurs intéressant d’étudier le contexte de multinationale afin de comprendre le vécu et le ressenti humain des employés talentueux dans un environnement de travail rattaché au style de gestion du micro management, c’est-à-dire un environnement souvent dépersonnalisant, contrôlant et potentiellement déshumanisant. Ainsi, en tant que chercheur de cette recherche, j’ai tenté de comprendre les facteurs de rétention dans les grandes entreprises chez les employés talentueux et ainsi, trouver une solution au haut taux de roulement. Pour ce faire, cet essai questionne la motivation et la satisfaction au travail comme l’avait théorisé Herzberg dans ces travaux en 1968. Ainsi, les facteurs moteurs et d’hygiènes ont été utilisés comme cadre conceptuel à la recherche et ont été mis à l’avant plan lors des entrevues semi-dirigées. Ces dernières ont été faites avec sept répondants choisis par leur gestionnaire comme étant leurs employés les plus talentueux. Lors de mon analyse, plusieurs éléments sont ressortis ou ont été confirmés. Ainsi, les facteurs moteurs et d’hygiènes de la théorie d’Herzberg (1968) semblent encore être d’actualité. Toutefois, ce rapport de recherche émet l’hypothèse que la rétroaction du gestionnaire et la relation entre collègues deviennent dorénavant des facteurs moteurs à la motivation. De plus, la relation avec le gestionnaire direct semble être une source d’insatisfaction nié par les répondants. Finalement, même si Herzberg mentionnait que les facteurs moteurs étaient les plus importants à la rétention, cette recherche rend compte que les conditions de travail doivent être aussi étudiés. Effectivement, les facteurs d’hygiènes, et principalement les conditions de travail, auraient plus de signification que ce qu’avait prédit Herzberg.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Avon, Emmanuelle
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences administratives
Date de dépôt: 25 avr. 2019 13:33
Dernière modification: 29 juill. 2019 18:07
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1071

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt