Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

La parole des femmes du projet « Décliner votre identité » du collectif Art Entr'Elles : l'identité, au-delà du crime commis

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Fiset-Tremblay, Marie-Ève (2019). La parole des femmes du projet « Décliner votre identité » du collectif Art Entr'Elles : l'identité, au-delà du crime commis. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 183 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette recherche vise à contribuer à l’avancement des connaissances quant à l’utilisation de l’art communautaire en travail social auprès des femmes qui ont eu des démêlés avec la justice. Par l’entremise d’une recherche qualitative et exploratoire, six femmes (n=6) parmi les douze participantes du projet d’art communautaire « Décliner votre identité » du Collectif Art Entr’Elles (Montréal), ont été rencontrées afin de mettre en valeur leurs points de vue concernant leur participation à ce projet, partant de la prémisse que celles-ci sont expertes de leur domaine. En nous inspirant du cadre théorique de l’interactionnisme symbolique (IS), nous avons cherché à mieux comprendre comment leur participation à un tel projet leur permettait, ou non de faire un pas vers la sortie de leur « carrière déviante » (au sens donné par H. Becker). Ultimement, à travers cette recherche, il s’agit de mettre en lumière les forces et les capacités de ces femmes plutôt que leurs incapacités. Les résultats démontrent que les participantes du projet « Décliner votre identité » ont vécu une expérience positive et enrichissante en participant à ce projet d’art communautaire. Le Collectif Art Entr’Elles a créé un contexte favorable à l’expression de leurs aspirations, suscitant un changement dans leur vie. Leur participation à ce projet leur a permis de réfléchir et de définir leur propre identité, tant au moment du processus de création artistique que lors de l’exposition de leurs oeuvres et des conférences faite devant public. En même temps, ces oeuvres permettent de démystifier la situation des femmes judiciarisées et de déconstruire les préjugés. L’image, la voix, les expressions et les mots de ces artistes communautaires sont des mains tendues vers le spectateur visant à lui offrir une lecture différente de l’identité et des réalités vécues par ces femmes, au-delà des apparences et des stéréotypes. Ces oeuvres sont significatives pour ces femmes. Elles sont un moyen de communication qui transmet un message de transformation sociale. Notre société est-elle en mesure de l’entendre?

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Belhadj-Ziane, Kheira
Co-directeurs de mémoire/thèse: Thibault, Sylvie
Mots-clés libres: Femmes judiciarisées; Art communautaire; Travail social; Interactionnisme symbolique; Carrière déviante
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 09 mai 2019 12:51
Dernière modification: 09 mai 2019 12:51
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1077

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt