Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

La perception des expressions émotionnelles des enfants chez des mères ayant rapporté une histoire de maltraitance

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Turgeon, Jessica (2019). La perception des expressions émotionnelles des enfants chez des mères ayant rapporté une histoire de maltraitance. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 56 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (899kB) | Prévisualisation

Résumé

La sensibilité parentale se définit comme la capacité des parents à percevoir les signaux de l’enfant, à les interpréter correctement et à y répondre de manière rapide et appropriée. Il s’agit d’une variable d’intérêt dans l’étude du cycle intergénérationnel de la maltraitance. Dans le cadre de cette étude, nous avons cherché à comprendre si cette habileté à percevoir les émotions serait altérée chez les mères ayant vécu des expériences de maltraitance durant l’enfance. Pour atteindre cet objectif, nous avons rencontré 57 mères ayant un enfant âgé de 2 à 5 ans. Les mères ont été exposées à 450 images morphées et devaient identifier l’émotion dominante qu’elles percevaient, selon les six émotions de base: colère, dégoût, peur, joie, tristesse, surprise. La version courte traduite et validée du Childhood Trauma Questionnaire (CTQ) a permis de vérifier la présence de traumatismes précoces chez le parent, à savoir l’abus physique et émotionnel, la négligence physique, la négligence émotionnelle et l’abus sexuel (Paquette et al., 2004). Des ANOVAs à mesures répétées indiquent que les mères ayant un vécu d’abus physique démontrent significativement plus de difficulté à discriminer les émotions de peur et de colère exprimées sur des visages d’enfants. Les résultats de cette étude soutiennent l’importance d’intervenir auprès des familles dont un parent a vécu des expériences d’abus durant l’enfance afin de les soutenir dans le développement de leur capacité à reconnaître les émotions des enfants (dont les leurs), puis dans leur propre rôle d’aider leur enfant à développer cette compétence.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Bérubé, Annie
Mots-clés libres: Maltraitance dans l’enfance; Reconnaissance des émotions; Expressions émotionnelles faciales
Départements et école, unités de recherche et services: Psychoéducation
Date de dépôt: 09 déc. 2019 15:32
Dernière modification: 09 déc. 2019 15:32
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1125

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt