Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Le modèle bifactoriel des symptômes du TDAH : une étude de réplication et de validation externe auprès d'un échantillon d'enfants cubains de la communauté

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Losier, Marie-Claire (2018). Le modèle bifactoriel des symptômes du TDAH : une étude de réplication et de validation externe auprès d'un échantillon d'enfants cubains de la communauté. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 131 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (44MB) | Prévisualisation

Résumé

Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (5e édition) présente le trouble du déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) selon deux dimensions symptomatologiques : les symptômes d'inattention (IN) et les symptômes d'hyperactivité/impulsivité (H/I). Au cours des dernières décennies, le débat entourant la conceptualisation phénotypique du TDAH s’est intensifié. Pour tenter d'éclaircir ce débat, certains chercheurs se sont intéressés aux modèles factoriels des symptômes du TDAH. De récentes études réalisées auprès d’échantillons occidentaux indiquent que le modèle bifactoriel (avec un facteur général et deux facteurs spécifiques et orthogonaux d'inattention et d’hyperactivité/impulsivité) offre une meilleure conceptualisation des symptômes du TDAH. Or, le fait que la majorité de ces études aient été effectuées auprès d’échantillons occidentaux limite grandement la généralisation du modèle bifactoriel auprès d’autres sociétés. La présente étude visait donc à répliquer et à étendre l'étude du modèle bifactoriel du TDAH à un large échantillon d’enfants cubains en comparant l'ajustement des modèles unidimensionnel, à deux facteurs corrélés et bifactoriels, en utilisant de multiples informants (parents et enseignants). En second lieu, des analyses corrélationnelles ont été réalisées afin d'examiner la relation entre les facteurs du modèle et des corrélats externes communément liés au TDAH (c.-à-d., les problèmes de comportement, les comportements oppositionnels, les symptômes émotionnels, les comportements prosociaux et les difficultés scolaires). Le présent échantillon est composé de mille enfants cubains de la communauté (503 garçons; 497 filles) âgés de 6 à 8 ans provenant de 18 écoles primaires aléatoirement sélectionnées à Santiago de Cuba. Les parents et les enseignants de ces enfants ont complété la version espagnole de l’Échelle d’évaluation de Conners - version courte révisée et du Questionnaire points forts - points faibles afin de mesurer les symptômes d’inattention, d'hyperactivité/impulsivité, les problèmes de comportement, les symptômes émotionnels, les comportements prosociaux et les difficultés scolaires des enfants cubains. Les résultats soutiennent la supériorité du modèle bifactoriel à un facteur général et deux facteurs spécifiques d'inattention et d'hyperactivité/impulsivité auprès d'un échantillon non-occidental de la communauté, et ce. selon les réponses des parents et des enseignants. Finalement, notre étude fournit une validation externe préliminaire du modèle bifactoriel de l'inattention et de l'hyperactivité/impulsivité en utilisant les évaluations des parents et des enseignants sur le plan du fonctionnement scolaire, comportemental et socioémotionnel.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Normand, Sébastien
Mots-clés libres: TDAH; Modèle bifactoriel; Analyse factorielle confirmative; Culture; Non-occidental; Variation sexuelle
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 07 févr. 2020 20:53
Dernière modification: 07 févr. 2020 20:53
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1144

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt