Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Exploration de la conduite des opérations d'urgence lors des désastres : le cas de l'ouragan Katrina et la coordination décentralisée

Dufour, Muriel (2008). Exploration de la conduite des opérations d'urgence lors des désastres : le cas de l'ouragan Katrina et la coordination décentralisée. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences administratives, 157 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (73MB)
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (26MB)

Résumé

La problématique dans laquelle s’inscrit cette recherche est le modèle de coordination utilisé pour les opérations d’urgence suite à un désastre de grande ampleur. Plusieurs modèles ont été développés par les chercheurs dans ce contexte de gestion de désastre, sont les modèles «Command and Control» (Dynes, 1994), le modèle «Résolution de problèmes» (Dynes, 2002) et le modèle combinant deux dimensions soit celle de la centralisation de l’autorité et de la diffusion de l’information (Yamamoto, 1981, 1985). Nous nous intéresserons particulièrement au modèle que nous appellerons le modèle décentralisé-diffus de Yamamoto. Le questionnement part du fait que les chercheurs recommandent l’utilisation d’un modèle décentralisé pour la réponse aux désastres de grande ampleur et que c’est le modèle qui a été utilisé pour les opérations de secours menées suite aux attentats du 11 septembre. Or de nombreux auteurs s’accordent pour dire que ces opérations ont été couronnées de succès (Dynes, 2002; Noll, 2002; Rodriguez & Russel, 2004; Tierney, 2002; Trainor, 2004). La question que nous nous posons suite à ce constat est la suivante : Les opérations de secours pour le désastre Katrina ont-elles été conduites selon un modèle décentralisé alors que selon certains critères d’efficacité utilisés par la recherche, elles ont été un échec? L’objectif de cette recherche est donc d’explorer la façon dont s’est effectuée la coordination des opérations de secours pour l’ouragan Katrina et de voir si le modèle décentralisé, préconisé par les chercheurs pour un désastre de grande ampleur, décrit bien ce qui s’est passé, notre postulat de base étant que la coordination est un des facteurs de l’efficacité des opérations. Pour explorer la centralisation de la coordination entre les différents intervenants, nous nous sommes servis d’un indicateur décrit par Yamamoto (1981, 1985) soit le nombre d’unités de coordination sur le terrain, une unité de coordination étant définie comme une unité qui reçoit de l’information puis qui renvoie cette information assortie de directives à d’autres intervenants et unités sur le terrain. La stratégie de recherche employée est une recherche par étude de cas instrumentale des opérations d’urgence suite à l’ouragan Katrina, avec une approche qualitative. Deux méthodes de collecte de données ont été utilisées : une analyse documentaire grâce à une grille d’analyse que nous avons élaborée, jusqu’à saturation des informations, et observations sur le terrain. Les documents consultés sont des documents publics tels qu’articles de journaux, rapport de la commission d’enquête du Congrès des États-Unis, ouvrages divers, sites web, blogues et films documentaires. Cette analyse a démontré clairement que les opérations d’urgence pour l’ouragan Katrina furent conduites selon un modèle de coordination décentralisée. Toutefois, il est apparu que cette structure décentralisée était le résultat d’un glissement d’un système de réponse prévu très centralisé mais défaillant, vers une décentralisation du processus décisionnel. Cela nous a amené à proposer de nouvelles variantes du modèle sous la forme de modèles dérivés de celui de Yamamoto soit le modèle décentralisé forcé et le modèle décentralisé planifié.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Davila-Gomez, Ana-Maria
Informations complémentaires: Bibliothèque L.-Brault HV 551 .2 D84 2008. Comprend des réf. bibliogr. : p. [133]-142
Mots-clés libres: Gestion des situations d'urgence; Opérations de recherche et de sauvetage; Katrina; Ouragan
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences administratives
Date de dépôt: 10 déc. 2012 20:56
Dernière modification: 15 janv. 2014 20:07
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/367

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt