Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

L'intégration socioéconomique des immigrants par la formation professionnelle : comment intervenir?

Faustin, Marie-Claire (2011). L'intégration socioéconomique des immigrants par la formation professionnelle : comment intervenir? Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 126 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB)

Résumé

Cet essai scrute la problématique d’intégration socioéconomique des immigrants par la formation professionnelle à travers la mise en place d’une pratique spécialisée en interculturel sous forme d’intervention de groupe dans des ateliers et des rencontres individuelles auprès des diplômés étrangers. Concrètement, cela consiste à permettre aux immigrants rencontrés en intervention de prendre conscience qu’ils ne sont pas seuls à vivre la situation problème, à partager leurs expériences, ces ressources du milieu et de s’aider les uns des autres, cela, pour éviter que ces immigrants se culpabilisent par rapport à ce qui leur arrive dans leur quête de sens en terre d’accueil. Aussi, l’essai tente de démontrer sur la base de la littérature et des informations recueillies auprès des hommes et des femmes qui ont participé aux ateliers de groupe et aux rencontres individuelles que les problèmes auxquels ils doivent faire face dans la société d’accueil sont en partie liés à la non-reconnaissance de leurs diplômes et expériences acquis dans leur pays d’origine alors qu’ils ont été choisis sur la base de leurs diplômes pour immigrer au Canada. En effet, les conditions socioéconomiques (difficultés financières, exclusion sociale, chômage, etc.) de nombreux hommes et femmes immigrants de minorités visibles peuvent les rendre plus susceptibles de développer des comportements non acceptables. Ces problèmes peuvent augmenter grandement leurs frustrations et venir aggraver leur situation déjà précaire. Les constatations faites lors de la pratique de l’intervention psychosociale réalisée auprès de cette clientèle suggèrent une prise en compte des problèmes qui sont spécifiques à cette population comme le chômage, la perte de statut, la disqualification socioprofessionnelle et le rejet, en dépit du haut taux de scolarité de ces immigrants. La mise en place d’une pratique d’intervention psychosociale en interculturel permet une meilleure compréhension des problèmes vécus par ces immigrants lors du processus migratoire. Ces constatations suggèrent la nécessité d’une reconnaissance des diplômes et expériences des immigrants. Si les première suggestions peuvent être applicables au niveau individuel par l’intervenant, les secondes impliquent des choix politiques qui relèvent directement de l’État canadien dans ses devoirs et responsabilités envers sa population.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Lévy, Charmain
Informations complémentaires: Localisation : Bibliothèque A.-Taché HV 4013 C3 F38 2011. Comprend des réf. bibliogr. : p. 120-126
Mots-clés libres: Immigrant; Intégration; Interculturel; Économie; Formation professionnelle; Intervention
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 06 déc. 2012 21:12
Dernière modification: 15 nov. 2016 21:15
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/497

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt