Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Les coopératives de développement régional comme outils de diversification par l'implantation de coopératives sur le territoire via un développement durable

Allard, Fanny (2013). Les coopératives de développement régional comme outils de diversification par l'implantation de coopératives sur le territoire via un développement durable. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences sociales, 136 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Le territoire ne se décrète pas, il se constate. Il est le lieu privilégié de l'exercice de la citoyenneté à travers la démocratie de proximité. Lieu d'identité et du « vivre ensemble », son développement s'appuie sur la mobilisation des ressources locales, tant humaines que matérielles. Les entreprises coopératives fonctionnent sur ces mêmes bases : gestion démocratique, lien avec le territoire, démarche collective. Elles font de l'éducation un des mécanismes de fonctionnement essentiels, notamment par le partage de la connaissance et de l'information. Elles favorisent l'intercoopération en mettant en place des réseaux afin de développer des stratégies d'actions communes et concertées. À l'origine d'une coopérative, il y a un point d'appartenance à un groupe, à un territoire et une volonté de combattre des inégalités sociales en vue d'un modèle de société plus juste et équitable. Ainsi sont réunis les trois moteurs de l'action collective : l'affirmation d'une identité commune, la réponse à un besoin réel, et le partage d'un projet. Les coopératives sont un levier de développement endogène, mobilisant les ressources du milieu au service d'un projet qui répond aux besoins du territoire. Ainsi, au-delà de la dimension écologique, c'est la satisfaction des besoins économiques et sociaux qui fait des coopératives de véritables partenaires d'un développement durable des territoires. La décentralisation sociopolitique de l'État en direction des régions et des municipalités offre de réelles opportunités de développement pour le mouvement coopératif et plus généralement pour le secteur de l'économie sociale et solidaire. Ce rapport présente une étude approfondie de la « valeur ajoutée » des coopératives en matière de développement régional et durable des territoires. Il présente également des éléments de compréhension et de comparaison des modèles de développement coopératifs, illustrés à travers une analyse de cas de coopérative sur le territoire de l'Outaouais. Attestant d'une possible adéquation entre des impératifs de croissance et une nécessaire revalorisation de la place de l'homme dans le processus de création de biens et services, ces entreprises coopératives prouvent qu'une économie sociale et solidaire est avant tout un moteur de développement au niveau local. Nous démontrerons que cette dynamique alliant efficacité économique et satisfaction des besoins sociaux des collectivités s'inscrit pleinement dans une démarche de développement durable des territoires, qui se résume trop souvent à sa dimension environnementale.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Informations complémentaires: Localisation : Bibliothèque A.-Taché HD 3450 A3 Q843 2013. Comprend des réf. bibliogr. : p. 130-136.
Mots-clés libres: Coopératives; Économie sociale; Économie régionale; Territoire; Développement local; Gouvernance; Innovation; Développement durable; Québec; Outaouais
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences sociales
Date de dépôt: 20 mars 2013 20:54
Dernière modification: 04 nov. 2016 16:14
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/606

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt