Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Le développement de l'identité professionnelle des futurs travailleurs sociaux à travers la formation universitaire de premier cycle

Clairet, Laetitia (2013). Le développement de l'identité professionnelle des futurs travailleurs sociaux à travers la formation universitaire de premier cycle. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 100 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (478kB)

Résumé

La réflexion qui est au cœur de cette recherche est née à la suite de mon propre cheminement dans le programme de baccalauréat en travail social de l'Université du Québec en Outaouais. C'est au cours des apprentissages que j'ai pu faire grâce à cette formation que j'ai été aminée à me questionner sur ma propre identité professionnelle et plus largement sur l'identité professionnelle des travailleurs sociaux en devenir. Ce questionnement relatif à la façon dont pouvaient se percevoir de jeunes diplômés en travail social est né face à plusieurs constats. C'est en effet en voyant le travail social souvent présenté comme une profession en crise, que mon regard s'est porté d'une part vers les liens qu'il pouvait y avoir entre cet état et les multiples facettes de cette profession (diversité des approches, des méthodes d'intervention et des lieux d'exercice du travail social, entre autres), et d'autre part vers le fait que toutes les personnes qui feront du travail social leur profession n'en porteront pas forcément le titre. Comment ces circonstances agissent-elles sur le développement de l'identité professionnelle? Sont-elles le propre des professionnels en exercice, sont-elles perceptibles dès leur formation? Telle étaient mes réflexions. C'est dans cet esprit que la recherche présentée dans ce mémoire a pour objectif de dégager des éléments qui ont marqué le développement de l'identité professionnelle d'étudiantes au baccalauréat en travail social. Le cadre d'analyse proposé repose essentiellement sur l'influence des relations développées avec les différentes dimensions qui marquent le cheminement de premier cycle en travail social. Pour aborder cette question, une méthodologie qualitative a été retenue. Ce sont ainsi 10 participantes qui ont répondu à l'appel. Elles étaient alors inscrites à leur dernière session de baccalauréat en travail social à l'UQO et ont été interviewées à l'aide d'une grille d'entretien semi-dirigé. Les résultats et l'analyse de la recherche permettent de rendre compte du caractère évolutif de l'identité professionnelle tout en mettant en évidence l'importance des référents, mais aussi des expériences pratiques que sont les stages. En effet, l'identité professionnelle des futurs travailleurs sociaux se construit progressivement tout au long de leur formation, et est particulièrement influencée par les relations que ceux-ci développeront avec les autres étudiants, les professeurs et chargés de cours, les superviseurs de stage, les autres professionnels, etc.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Robitaille, Martin
Informations complémentaires: Localisation : Bibliothèque A.-Taché HV 11 C53 2013. Comprend des réf. bibliogr. : p. 98-100.
Mots-clés libres: Travailleurs sociaux; Identité professionnelle; Stagiaires; Service social
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 04 avr. 2013 19:15
Dernière modification: 10 nov. 2016 16:50
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/608

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt