Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Est-ce que les politiques publiques atténuent la tension entre le travail et la famille?

Larocque, Karine (2013). Est-ce que les politiques publiques atténuent la tension entre le travail et la famille? Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de relations industrielles, 77 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (637kB)

Résumé

La conciliation travail-famille est un enjeu de premier plan car nous sommes dans un monde où la compétitivité, la transformation et l’intensification du travail touchent l’ensemble des travailleurs et travailleuses. Puisque c’est ainsi, il est pertinent de savoir si les politiques publiques liées à la conciliation travail-famille peuvent atténuer la tension entre les sphères de la vie professionnelle et familiale malgré ce contexte. Afin d’examiner cette question, une étude comparative avec la typologie d’Esping-Anderson est utilisée. Les types de politiques publiques analysés sont liés aux congés parentaux, les arrangements pour la garde des enfants ainsi que le travail à temps partiel. De plus, l’utilisation des congés parentaux et le travail non-rémunéré sont examinés et l’ensemble de ces variables sont comparées à la satisfaction des parents quant à la conciliation travail-famille. Les pays scandinaves à l’étude ont l’indice moyen de satisfaction par rapport à l’équilibre travail-famille le plus élevé et ce résultat peut être expliqué par le fait que les gouvernements des pays en question sont ceux qui offre les politiques publiques les plus généreuses en ce qui concerne la conciliation travail-famille. En ce qui a trait au régime libéral, l’indice de satisfaction de la conciliation travail-famille est plus bas chez les hommes anglais comparé aux hommes scandinaves et ceci peut être associé au fait que l’État intervient moins. Par contre, le fait que l’indice de satisfaction des femmes anglaises soit près de celui des femmes scandinaves peut être expliqué par les politiques qui permettent le travail à temps partiel. Au Canada, les parents n’ont pas un satisfaction élevée et ceci peut être lié à l’intervention moindre du gouvernement canadien en regard de la conciliation travail-famille. Le régime conservateur a une population qui est la moins satisfaite et ceci peut être associé au manque de soutien de l’État et aux rôles traditionnels de la division des tâches qui sont renforcés. En somme, l’étude démontre qu’effectivement, les politiques publiques liées à la conciliation travail-famille peuvent atténuer la tension entre la vie professionnelle et la vie familiale.

Type de document: Thèse (Essai)
Informations complémentaires: Comprend des réf. bibliogr. : p. 70-77.
Mots-clés libres: Conciliation; Travail; Famille; Vie personnelle; Politique gouvernementale; Horaire de travail
Départements et école, unités de recherche et services: Relations industrielles
Date de dépôt: 29 mai 2013 15:23
Dernière modification: 31 juill. 2013 13:46
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/615

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt