Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Soutien social et insertion des jeunes adultes

Simoneau, Anne-Renée (2005). Soutien social et insertion des jeunes adultes. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 114 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Depuis la fin des années 1970 et le déclin du marché de l'emploi, les jeunes de 16 à 35 ans vivent des difficultés qui se traduisent par l'exclusion du marché de l'emploi et un isolement social de plus en plus importants. Au Québec, des politiques et programmes sociaux d'insertion tentent de faciliter leur insertion en emploi, mais peu d'entre eux visent la construction du soutien et de l'appartenance entre les jeunes et leurs réseaux sociaux. Pourtant, le soutien social présente plusieurs formes d'aide (Barrerra, 1988) qui peuvent être bénéfiques pour leur insertion socio-professionnelle. À partir de cette hypothèse, notre recherche explore le soutien social dans l'optique de l'insertion socio-professionnelle des jeunes adultes. Sous forme de récit de vie, cinq jeunes de l'Outaouais nous livrent leurs réflexions quant à l'effet du soutien social sur leur processus d'insertion, afin de mieux en saisir les éléments facilitants parmi leurs réseaux sociaux. L'analyse des résultats nous indique que le soutien social est présent dans l'entourage des jeunes qui sont exclus du marché du travail. La quantité d'échanges et la diversité des formes de soutien sont liés à l'ampleur de ce réseau et aux liens qui le constituent. Les jeunes qui co-habitent avec leurs parents sont ceux qui reçoivent le plus de soutien social, grâce à l'appui significatif des parents (soutien financier, informations, conseils, services et autres), alors que les jeunes dont les liens avec la famille sont plus faibles (informations et conseils), reçoivent moins de soutien en général. Les amis ont un rôle plutôt centré sur les activités et un soutien affectif ponctuel. Nous constatons que le réseau de sociabilité contribue grandement à la construction identitaire des jeunes et à la création de liens sociaux. Quant à lui, le réseau d'affinité (État et organismes communautaires d'insertion) offre un soutien important dans l'insertion professionnelle des jeunes, grâces à diverses activités et programmes d'employabilité et d'insertion au travail. Puisque le soutien social provient de nombreux réseaux, notre recherche permet aux intervenants d'agir pour diversifier et intensifier les liens sociaux entre le jeune et son entourage, pour faire émerger le soutien social et ainsi faciliter leur insertion socio-professionnelle.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Assogba, Yao
Informations complémentaires: Comprend des réf. bibliogr. : p. 107-109
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 21 janv. 2014 20:00
Dernière modification: 21 janv. 2014 20:01
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/665

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt