Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

De la crise à l'innovation, l'économie sociale en milieu forestier. Coopérative de solidarité Vallée-Bras-du-Nord

Patry, Jean-François (2014). De la crise à l'innovation, l'économie sociale en milieu forestier. Coopérative de solidarité Vallée-Bras-du-Nord. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences sociales, 116 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (903kB)

Résumé

L’industrie forestière québécoise connait présentement une crise du côté de sa capacité d’exploitation, mais également quant à de sa légitimité. De «nouveaux» acteurs revendiquent un accès à la ressource ainsi qu’à l’espace forestier afin de tenter de nouvelles approches en matière de développement et de gestion de la ressource. Le bloc hégémonique État-industrie, ayant longtemps dominé le secteur forestier et imposé son modèle de développement, ne trouve plus la légitimité nécessaire afin de continuer ses activités sans prendre en considération ces nouveaux acteurs. C’est justement ce modèle de développement qui, basé sur le modèle fordiste, est entré en crise et ouvre ainsi la voie à une reconfiguration progressive des acteurs dans le milieu forestier. Nous assistons donc à un changement dans les rapports de consommation que l’on y trouve. L’usager-consommateur, autrefois inexistant en milieu forestier, surgit dorénavant comme étant un acteur incontournable. Revendiquant un accès plus important à la ressource, celui-ci se transforme en un mouvement social militant pour une réappropriation du territoire. Bien que l’État et l’industrie y soient toujours omniprésents, une brèche est désormais ouverte dans le secteur forestier et un espace est créé. Les acteurs de ce mouvement social s’y positionnent et une nouvelle configuration des pouvoirs entre les anciens et nouveaux acteurs s’opère. À partir de ce constat, nous posons la question à savoir est-ce que, dans un contexte québécois de crise forestière, une coopérative de solidarité oeuvrant en récréotourisme peut être porteuse d’innovation? L’analyse de la Coopérative de solidarité Vallée Bras-du-Nord révèle que l’innovation se trouve non pas uniquement dans sa forme organisationnelle ou dans les actions de modèle coopératif offre un forum où une diversité d’acteurs peut se réunir et y trouver des objectifs communs, un espace de concertation et un terrain d’entente pour la résolution de conflits. Dans une région longtemps dominée par les secteurs économique de l’automobile et de la coupe forestière, une multitude d’acteurs, malgré leurs différences, se rejoignent au sein des objectifs de l’entreprise. La recherche démontre que bien qu’à priori une entreprise récréotouristique n’a pas la vocation ni le mandat de jouer un rôle sur le plan de la gouvernance locale, elle offre naturellement, de par sa nature et sa fonction, un forum d’échange à partir duquel surgissent des idées créatives pour le développement de la Vallée. D’autre part, à cette forme organisationnelle doit s’arrimer une organisation qui tient un discours conséquent et qui y joint des actions efficaces. De ce fait, la Coopérative développe des activités et services dans l’optique de participer au développement économique et de rentabiliser le récréotourisme dans la région. Ce développement toutefois doit se faire dans un esprit d’économie sociale, c’est-à-dire qu’il doit y avoir un impact social et que la démarche doit être démocratique en impliquant, entre autres, la population locale. Ceci est possible du fait que l’entreprise, par ses activités, mais aussi par ses principes et valeurs de développement, s’intègre au territoire au point où le développement de celui-ci devient intimement lié à son propre développement. La forme coopérative de solidarité, par sa capacité de réunir divers types d’acteurs, offre un terreau fertile duquel une équipe ouvrant au développement du territoire, dans une perspective d’économie sociale, peut faire germer des solutions et des approches nouvelles qui prennent le bien-être de la communauté comme point d’appui.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Boucher, Jacques L.
Informations complémentaires: Comprend des réf. bibliogr. : p. 110-116
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences sociales
Date de dépôt: 24 avr. 2014 19:16
Dernière modification: 29 avr. 2014 19:21
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/681

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt