Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Les stratégies d'adaptation et les besoins psychosociaux des adolescents et des jeunes adultes dont un parent a fait une tentative de suicide

Halmov, Xénia (2014). Les stratégies d'adaptation et les besoins psychosociaux des adolescents et des jeunes adultes dont un parent a fait une tentative de suicide. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de travail social, 144 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB) | Prévisualisation

Résumé

Nous présentons ici une recherche qualitative exploratoire qui visait à savoir comment les jeunes vivant avec un parent ayant fait une tentative de suicide percevaient la situation prévalant dans leur famille, les impacts qu’a eus sur eux la tentative de suicide ainsi que la façon dont ils ont géré ces impacts. Nous avons voulu également vérifier quel type de soutien psychosocial pouvait possiblement les aider. Nous avons effectué des entrevues semi-structurées auprès de dix jeunes âgés entre 14 et 20 ans qui vivaient à temps plein ou à temps partiel avec un parent ayant fait une tentative de suicide dans les deux années précédentes. La grande majorité de ces jeunes était au courant de la tentative de suicide de leur parent. Lorsqu’ils ont appris cette nouvelle, ces jeunes ont eu d’abord une réaction de choc et un grand sentiment d’insécurité, surtout quant au danger que leur parent récidive. Ils avaient tendance à surveiller leur parent pour le protéger, et ils ont vécu beaucoup d’incompréhension face au fait que leur parent ait tenté de s’enlever la vie malgré leur existence. Comme stratégie d’adaptation positive, ils ont largement utilisé le soutien social au plan émotif mais encore plus au plan de l’accompagnement social en termes de distraction. Bien que tous les parents aient été hospitalisés à la suite de leur tentative de suicide, la majorité des jeunes n’ont reçu aucun soutien professionnel et n’ont eu aucune offre de soutien de ce type. Ces jeunes ont donc pu trouver des moyens de combler plusieurs de leurs besoins. Cependant, un des principaux besoins que nous avons identifié comme manquant est le besoin de soutien informationnel. En effet, ces jeunes ne comprenaient pas comment la détresse peut affecter une personne au point où elle pose un tel geste même si elle a des raisons de vivre aussi importantes que des enfants. Ils auraient voulu avoir de l’information sur l’état de leur parant dans les heures et les jours suivant la tentative. Enfin, ils se demandaient ce qu’ils auraient pu faire pour aider leur parent, avant la tentative de suicide, et après.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Devault, Annie
Informations complémentaires: Localisation : Bibliothèque A.-Taché RJ 507 M44 H35 2014. Comprend des réf. bibliogr. : p. 129-135
Mots-clés libres: Enfants de malades mentaux; Parents; Comportement suicidaire; Relations familiales; Services; Suicide; Prévention; Québec; Ajustement
Départements et école, unités de recherche et services: Travail social
Date de dépôt: 23 oct. 2014 17:25
Dernière modification: 20 déc. 2016 17:46
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/709

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt