Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Le patrimoine industriel du site des chutes des Chaudières : enjeux de valorisation et de muséalisation dans une perspective de mémoire et d'identité locale et régionale québécoise

Séguin, Didier (2016). Le patrimoine industriel du site des chutes des Chaudières : enjeux de valorisation et de muséalisation dans une perspective de mémoire et d'identité locale et régionale québécoise. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, École multidisciplinaire de l'image, 181 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Le site des chutes des Chaudières est un lieu hautement patrimonial situé à cheval entre le secteur de Hull (Gatineau, Québec) et Ottawa (Ontario). Son histoire industrielle couvrant plus de 150 ans est surtout connue pour ses industries dans le domaine de l'exploitation et de la transformation du bois. Le site est en état de friche depuis 2007 et inaccessible à la population. Dans une perspective muséale, territoriale, mémorielle et identitaire, nous nous sommes interrogés sur l'appropriation locale et régionale du patrimoine de ce lieu que nous avons délimité à la rive québécoise. La place du patrimoine industriel est plutôt récente dans le domaine et souvent perçue négativement. Au Québec, la reconnaissance du patrimoine industriel reste ambiguë. Pourquoi le patrimoine industriel du site des chutes des Chaudières n'est-il pas mis en valeur? On observe pourtant une certaine croissance de sa reconnaissance depuis les années 1980. Un mouvement d'opposition à la destruction de certains bâtiments industriels sur le site, à la fin des années 1990, témoigne d'un attachement à un patrimoine. Dans le champ de la muséologie et du patrimoine, et selon une approche historique, systémique et comparative, nous avons pu démontrer que ce lieu a les caractéristiques nécessaires pour être l'objet d'une muséalisation de son patrimoine industriel. De plus, par l'analyse de l'expression des valeurs et des significations envers le patrimoine industriel du site des chutes des Chaudières, nous avons pu conclure qu'il y a une appropriation symbolique de ce patrimoine inaccessible par l'expression du rôle central du lieu, dans l'histoire et le développement de la région et une affirmation de la nécessité de sauvegarder ce qui fait partie des dernières traces du passé de la région. Cependant, la mise en valeur du site ne peut se faire sans la participation de la compagnie E.B. Eddy, propriétaire du lieu, sur lequel il poursuit ses activités industrielles.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Guzin Lukic, Nada
Informations complémentaires: Comprend des références bibliographiques : p. 156-167
Mots-clés libres: site des chutes des Chaudières; Patrimoine industriel; Territoire; Mémoire; Identité; Patrimonalisation; Muséalisation; Appropriation; Friche industrielle; Outaouais; Gatineau; Hull
Départements et école, unités de recherche et services: École multidisciplinaire de l’image
Date de dépôt: 22 juin 2016 18:19
Dernière modification: 05 juill. 2016 19:27
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/840

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt