Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

La gouvernance des espaces verts à Gatineau : cas de la forêt Boucher

Kikpa Bio, Rose (2016). La gouvernance des espaces verts à Gatineau : cas de la forêt Boucher. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences sociales, 134 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

La complexité des enjeux environnementaux en milieu urbain et la mise en oeuvre des principes du développement durable ont permis une remise en question de la gestion bureaucratique des biens publics. Les politiques publiques sont confrontées à l'émergence de nouveaux acteurs locaux qui demandent à être impliqués dans les planifications et orientations publiques. Ce mémoire de maîtrise s'intéresse au cas de la gouvernance de la forêt Boucher à Gatineau. L'objectif de cette étude est de faire le portrait de la gouvernance de la forêt Boucher et puis d'analyser dans quelle mesure la dynamique de la gouvernance de cette forêt s'attache aux objectifs de la gestion intégrée des ressources. Le cadre théorique qui a servi d'outil d'analyse s'articule autour de la ville durable et de la gestion intégrée qui ont favorisé la mise en place de nouveaux modes d'action publique. Dans le but de comprendre le mode de gouvernance de la forêt Boucher, nous avons adopté une démarche qualitative de collecte de données. Cette recherche nous a permis de remarquer qu'il y a une pléiade d'acteurs impliqués de près ou de loin au processus. Il s'agit de la Ville de Gatineau, des ministères, des propriétaires privées, des organismes à but non lucratif et des citoyens. De même, la forêt Boucher étant la seule forêt urbaine de la ville, sa protection oblige à une attention et à un attachement social de la population. Dans ce sens, nous avons constaté l'existence des mécanismes participatifs sous l'initiative de la Ville de Gatineau, mais aussi celles d'organismes à but non lucratif qui jouent harmonieusement le rôle d'avant-garde pour la protection de cette forêt. Ce mémoire en vient à la conclusion selon laquelle, conformément au référentiel de la gestion intégrée, il y a une volonté manifeste de la Ville de Gatineau à collaborer avec tous les acteurs locaux susceptibles d'apporter une contribution qualitative dans le processus. En revanche, le projet n'étant qu'à ses débuts, il n'existe pas un cadre formel de concertation de ses différents acteurs. Cette situation ne réduit leurs participations qu'à une coopération symbolique. On rencontre alors une hybridation de mode d'implication que nous avons qualifiée par un référentiel mixte dans le mode de gouvernance de la forêt Boucher. Toutefois, le modèle de gouvernance est encore en construction, des recherches ultérieures pourront apporter des précisions sur ce dernier.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Gauthier, Mario
Mots-clés libres: Espace vert; Développement durable; Gouvernance; Gestion intégrée des ressources; Ville de Gatineau
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences sociales
Date de dépôt: 16 janv. 2017 16:39
Dernière modification: 08 févr. 2017 19:36
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/876

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt