Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

L'intimidation par rapport au poids : Analyse qualitative de l'image corporelle et des facteurs pouvant affecter l'expérience d'adolescents et adolescentes ayant déjà été en surpoids ou obèses

Saindon, Rosalie (2017). L'intimidation par rapport au poids : Analyse qualitative de l'image corporelle et des facteurs pouvant affecter l'expérience d'adolescents et adolescentes ayant déjà été en surpoids ou obèses. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 73 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (433kB) | Prévisualisation

Résumé

Le présent essai doctoral s’intéresse à l’expérience d’intimidation par rapport au poids chez des adolescents âgés de 14 à 16 ans ayant déjà été en surpoids ou obèses. Il se compose de deux articles. Le premier article a pour objectif d’approfondir la compréhension de l’image corporelle d’adolescents ayant déjà été en surpoids ou obèses et dont certains étaient victimes d’intimidation à l’égard du poids. Le second article vise à approfondir les connaissances concernant les facteurs ayant une portée sur l’expérience d’intimidation par rapport au poids de même qu’aux réponses et réactions des victimes de cette intimidation. Afin de réaliser chacun de ces articles, des entrevues semi-structurées ont été effectuées auprès de 14 adolescents à l’aide d’une grille d’entrevue construite dans le cadre de cet essai. Celle-ci comportait des questions examinant le concept de soi, l’image corporelle, les expériences d’intimidation par rapport au poids, les facteurs affectant ces expériences ainsi que la réaction des victimes vis-à-vis l’intimidation. L’indice de masse corporelle (IMC) de chaque participant a également été calculé à partir de mesures objectives du poids et de la taille des participants. Les données qualitatives recueillies ont été analysées selon la méthode d’analyse thématique dans le but de déceler des thèmes et des sous-thèmes communs. Les résultats révèlent que la moitié des participants rapportent avoir été intimidés en raison de leur poids. Le premier article indique la possibilité d’une plus faible image corporelle chez les victimes d’intimidation par rapport au poids, ceux-ci ayant plus tendance à comparer leur corps de façon défavorable à celui des autres. Il met par ailleurs en relief une capacité, pour l’ensemble des jeunes, à percevoir des caractéristiques positives de leur personnalité. Le second article révèle que l’intimidation verbale et relationnelle sont les plus souvent rapportées par les victimes d’intimidation par rapport au poids. Les résultats suggèrent aussi une tendance chez les participants à normaliser les commentaires blessants entendus à l’égard de leur poids et de leur apparence physique. Cette minimisation de l’expérience semble constituer un facteur pouvant influencer la façon dont l’expérience d’intimidation est perçue par l’adolescent. De plus, l’affirmation de soi, l’évitement et la recherche de soutien ressortent comme des réactions courantes visant à gérer les situations d’intimidation. En conclusion, ces deux articles se montrent novateurs puisqu’ils permettent d’en venir à une compréhension plus poussée des expériences d’intimidation, de l’impact de celle-ci sur l’image corporelle des adolescents ayant déjà été en surpoids ou obèses, ainsi que des facteurs permettant d’influencer la portée de ces expériences. À la lumière des résultats présentés dans chacun de ces articles, il semble pertinent de conscientiser les jeunes, le personnel scolaire et les parents par rapport aux différents types d’intimidation, particulièrement ceux qui sont moins visibles et fréquemment rapportés par les victimes. De tels efforts de sensibilisation permettraient des interventions plus rapides et un meilleur accès au soutien approprié. De plus, étant donné l’association entre l’image corporelle et l’intimidation par rapport au poids, il semble important de favoriser, par des programmes d’intervention dans les écoles et du soutien offert dans les milieux familiaux, le développement d’une meilleure estime de soi et d’un sentiment d’efficacité personnelle plus élevé chez les adolescents.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Aimé, Annie
Informations complémentaires: Comprend des références bibliographiques : p. 64-73.
Mots-clés libres: Intimidation par rapport au poids; Obésité; Surpoids; Image corporelle; Satisfaction corporelle; Facteurs de protection; Réactions; Adolescence
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 31 juill. 2017 17:42
Dernière modification: 31 juill. 2017 19:10
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/916

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt