Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

L'impact de l'anxiété sociale sur les stratégies perceptives sous-jacentes au traitement des expressions faciales d'émotion

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Roy, Marie-Josée (2017). L'impact de l'anxiété sociale sur les stratégies perceptives sous-jacentes au traitement des expressions faciales d'émotion. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 87 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

L'aptitude à émettre adéquatement et à reconnaître efficacement les différentes expressions faciales est cruciale au succès des interactions sociales. De façon intéressante, la capacité à développer et maintenir des liens sociaux et plus spécifiquement à comprendre les émotions est déficitaire dans plusieurs pathologies psychiatriques. Dans l'anxiété sociale, des performances mitigées au niveau de la reconnaissance des expressions faciales d'émotion ont été observées, ce qui pourrait s'expliquer par une sur-activation de l'amygdale pour certaines expressions faciales. Puisque l'amygdale modulerait les stratégies perceptives utilisées en reconnaissance d'expressions faciales, il est possible que les stratégies perceptives utilisées par les anxieux sociaux diffèrent de celles des participants contrôles. Le présent essai tente ainsi de mieux comprendre les stratégies perceptives sous-jacentes à la reconnaissance des expressions faciales d'émotion chez un échantillon d'adultes d'hommes et de femmes rapportant vivre de l'anxiété sociale. Pour ce faire, 40 adultes, caucasiens, francophones et droitiers ont réalisé une tâche de reconnaissance d'expressions faciales, soit les Bulles, qui incluaient les six émotions de base: la peur, la colère, le dégoût, la joie, la tristesse et la surprise, et dont l'objectif est de révéler les stratégies visuelles utilisées. L'information visuelle nécessaire à la tâche fut déterminée en utilisant une régression linéaire multiple sur les masques de bulles et l'exactitude des réponses. Alors que nos analyses montrent une performance significativement plus faible chez les anxieux sociaux, les analyses sur les stratégies d'extraction de l'information visuelle ne montrent aucune différence systématique entre nos deux groupes. Nos résultats apportent une nuance à la littérature existante et les différences entre notre étude et la littérature seront discutées.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Fiset, Daniel
Mots-clés libres: Anxiété sociale; Expressions faciales; Émotions de base; Stratégies d'extraction de l'information; Bulles
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 14 mars 2018 17:57
Dernière modification: 14 mars 2018 17:57
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/958

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt