Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Une comparaison des attitudes et des croyances éducatives des mères et des éducatrices en service de garde en lien avec la socialisation des émotions chez les enfants d'âge préscolaire

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Desmarais-Gagnon, Alexandre (2018). Une comparaison des attitudes et des croyances éducatives des mères et des éducatrices en service de garde en lien avec la socialisation des émotions chez les enfants d'âge préscolaire. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 130 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Au cours des dernières années, de nombreuses études ont démontré que les compétences socio-émotionnelles (capacités reliées à l’expression, à la compréhension et à la régulation des émotions) acquises en bas âge jouent un rôle déterminant dans l’adaptation et la réussite scolaire ultérieures des enfants (Denham, Bassett, & Wyatt, 2007; Denham & Brown, 2010; Eisenberg et al., 2010; M. Hyson, 2002). Ainsi, il devient intéressant de se pencher sur les différents facteurs ayant le potentiel d’influencer le développement de ces capacités. Si les facteurs associés aux parents et au contexte familial ont fait l’objet de plusieurs travaux (Cole & Tan, 2007; Denham et al., 2007; Denham, Bassett, & Zinsser 2012), force est de constater que l’on dispose de moins de connaissances sur le rôle joué par les autres adultes qui interviennent au quotidien auprès des enfants d’âge préscolaire (Denham et al., 2012). La présente étude vise à décrire et à comparer les attitudes (réactions probables face à l’expression d’émotions négatives) et les croyances (philosophies méta-émotionnelles) de mères et d’éducatrices travaillant en services de garde. Des questionnaires mesurant ces dimensions éducatives ont été remplis par 272 mères et 208 éducatrices. Les résultats de l’étude suggèrent que tant les éducatrices que les mères valorisent davantage des pratiques de soutien, d’encouragement et d’accompagnement que des pratiques punitives ou de minimisation du vécu émotionnel de l’enfant. Toutefois, les tests de comparaison des scores d’attitudes et de croyances éducative ont mis en évidence des différences significatives entre les deux groupes : les mères obtiennent des scores plus élevés que les éducatrices sur les échelles de style émotionnel négatif et des réactions négatives; pour leur part, les éducatrices obtiennent des scores significativement plus élevés que ceux des mères sur l’échelle de style émotionnel positif. Peu de corrélations significatives ont été observées entre les caractéristiques individuelles des participants et les mesures éducatives. Ces résultats permettent de combler en partie le manque de données scientifiques concernant les pratiques et le style éducatif émotionnel valorisés par les éducatrices travaillant en service de garde. La discussion aborde la question de la cohérence éducative entre les différents agents de socialisation qui entourent les jeunes enfants ainsi que le rôle conseil que les intervenantes en petite enfance peuvent offrir aux parents dans le contexte d’un partenariat entre la famille et le service de garde.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Coutu, Sylvain
Mots-clés libres: Socialisation; Émotions; Préscolaire; Mère; éducatrice
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 13 avr. 2018 13:40
Dernière modification: 13 avr. 2018 13:40
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/975

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt