Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Le web municipal québécois : vérification de l'accessibilité de l'information textuelle

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Duplessis, Annie (2017). Le web municipal québécois : vérification de l'accessibilité de l'information textuelle. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département d'études langagières, 222 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (15MB) | Prévisualisation

Résumé

L’objectif de cette recherche est de vérifier si les sites web municipaux du Québec dont les pratiques sont les meilleures en matière de web municipal, selon une étude du CEFRIO publiée en 2010, présentent une information textuelle accessible. Les meilleures pratiques signifient que des informations spécifiques sont accessibles aux citoyens en étant présentes sur les sites web municipaux. Cependant, la seule présence d’une information sur un site web la rend-elle forcément accessible? C’est la question à laquelle nous avons voulu répondre. Dans un contexte où 53 % de la population du Québec a de faibles compétences en littératie, un contenu textuel publié sur un site web peut s’avérer difficile à trouver, à lire et à comprendre pour quelques personnes. Pour répondre à notre question de recherche, nous avons vérifié 30 pages web issues de trois sites dont les pratiques sont les meilleures en matière de web municipal, à savoir ceux des villes de Gatineau, Shannon et Lac-Supérieur. L’outil d’analyse est une grille de vérification spécifiquement conçue pour cette étude. La grille a servi à vérifier la conformité des pages web à 73 critères regroupés sous quatre aspects : l’architecture, la navigation, la lisibilité et l’intelligibilité. Les résultats permettent de constater qu’en général, l’architecture des trois sites web semble aider les internautes dans la rapidité avec laquelle ils apprennent à s’orienter sur les sites pour trouver plus facilement les informations recherchées. À l’inverse, les systèmes de navigation mis en place dans les trois sites web ne semblent pas offrir aux internautes des conditions optimales pour faciliter la recherche d’informations. En ce qui concerne la lisibilité, les contenus textuels semblent plus faciles à lire sur le site de Gatineau que sur les sites de Shannon et Lac-Supérieur. Quant à l’intelligibilité, il y a peu de variations entre les sites dans la facilité avec laquelle les informations textuelles peuvent être comprises. Les sites présentent des phrases dont la structure parfois complexe fait obstacle à l’intelligibilité et des titres ne sont pas toujours représentatifs de leurs contenus. Bref, nous avons observé bon nombre de barrières à l’accessibilité des contenus textuels. Par conséquent, la vérification permet de conclure que la seule présence d’une information textuelle sur un site web municipal ne la rend pas forcément accessible aux citoyens.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Goulet, Marie-Josée
Mots-clés libres: Vérification de l’accessibilité web; Évaluation de sites web; Information accessible; Meilleures pratiques; Web municipal; Accessibilité web
Départements et école, unités de recherche et services: Études langagières
Date de dépôt: 16 avr. 2018 13:22
Dernière modification: 16 avr. 2018 13:22
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/977

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt