Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Enjeux et défis de la protection et de la mise en valeur du Parc de la Gatineau dans la région de la capitale nationale du Canada

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Brochu, Marie-Pier (2020). Enjeux et défis de la protection et de la mise en valeur du Parc de la Gatineau dans la région de la capitale nationale du Canada. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences sociales, 90 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (954kB) | Prévisualisation

Résumé

À l’ère du 21e siècle, plusieurs enjeux et préoccupations complexifient le monde qui nous entoure. Ces préoccupations sont de nature tant sociale, économique, religieuse, politique qu’environnementale. Celles-ci affectent donc l’ensemble des ressources dont nous disposons, tant du point de vue de leur quantité que de leur qualité. Le présent essai analysera ces préoccupations, tant sociales qu’environnementales, à l’égard des espaces verts et aires protégées au Québec et au Canada, et plus précisément, à l’égard du Parc de la Gatineau. En étudiant les défis et enjeux associés aux espaces verts urbains, il importe d’être proactif dans la protection, mais également dans la mise en valeur de ces espaces naturels. De par ce fait, il est question de l’importance d’une nouvelle méthode qui suscite un intérêt pour une meilleure gestion basée sur l’attrait récréotouristique qu’offrent ces parcs, mais également sur l’importance d’une intégrité écologique et environnementale.
L’analyse de ces enjeux urbains soulève certains défis sur la mise en valeur ainsi que sur la protection et l’intégrité écologique de ce parc de conservation. Le but de cette analyse vise la compréhension et l’analyse de ces enjeux, et ce, à l’aide de l’étude du processus de révision du plan directeur du parc de la Gatineau. Ce processus, dont la première analyse est en date de 2005 ainsi que la seconde, qui présente un nouveau plan, dont l’échéancier final est porté au courant de l’hiver 2020. Ces plans directeurs analysent ainsi comment améliorer la gestion, la protection et la conservation du parc face aux préoccupations environnementales, mais également sociales, dont l’enjeu de l’étalement urbain. Le cadre théorique comme outil d’analyse s’articule autour de plusieurs principes généraux, urbains et environnementaux, soit l’aménagement urbain, le développement durable ainsi que l’environnement. Cet essai se base donc essentiellement sur une recherche, étude et analyse documentaire. En ce qui a trait à la position des plans directeurs de 2005 ainsi que de l’actuel plan en révision, ceux-ci sont catégoriques quant à l’égard de plusieurs éléments touchants à la problématique de l’étalement urbain, de la protection, de l’intégrité écologique ainsi que de sa mise en valeur. Pour ce faire, il importe d’améliorer et de développer des partenariats auprès des citoyens ainsi que des partenaires, tant politiques qu’économiques. Ces partenariats seront donc étudiés lors de consultations publiques, éléments importants d’une participation citoyenne au sein de ce processus de révision. Ainsi, concrètement, quels sont les enjeux et défis pour les acteurs concernés de la protection et de la mise en valeur du parc de la Gatineau dans la région de la capitale nationale du Canada? Lors de ces consultations, plusieurs enjeux furent mis sous la loupe, dont, la question de l’utilisation automobile, la limitation du développement d’infrastructures urbaines, l’utilisation d’embarcations motorisées sur les sentiers ainsi que les cours d’eau, la question du zonage et de la protection des différentes zones, entre les zones naturelles sans aucune ou presque activité humaine aux zones où l’activité humaine est quasi omniprésente. Cette prise en charge en termes d’intégrité écologique et environnementale n’a pu se faire sans la présence de consultations publiques qui ont permis à la population ainsi qu’aux partenaires de se prononcer sur ces enjeux.
Ainsi, face à l’étalement urbain et à l’augmentation de l’activité humaine, il en résulte une détérioration touchant l’ensemble du parc, ses sentiers et ses écosystèmes en passant par les attraits historiques et culturels. Cela engendre donc une gestion plus difficile des activités récréotourisques. La problématique se présente sur comment les acteurs travaillant et oeuvrant auprès du parc de la Gatineau se mobiliseront-ils afin d’assurer la protection, la conservation, la gestion ainsi que l’intégrité environnementale et écologique, tout en assurant et maintenant l’offre d’activités récréotouristiques? En termes de réponse à cette problématique, un élément crucial à respecter est une coordination et une coopération entre les divers acteurs, incluant les gestionnaires ainsi que les partenaires. Comme de fait, ce processus de révision inclut plusieurs étapes, dont la plupart sont des consultations publiques. Dans le cadre de cet essai, les objectifs de comprendre cette réalité et problématique furent, en grande partie, atteints. Il a été question de l’étude de la situation passée et actuelle du parc, mais il n’en demeure pas moins que le futur et nouveau plan directeur n’est pas officialisé puisque certaines étapes doivent toujours faire l’objet d’études et d’analyses avant d’être finalisées. Cette protection et mise en valeur doivent s’effectuer en symbiose alors que le Parc, en se basant sur les défis qu’apportent un achalandage accru, se doit d’améliorer ainsi que d’innover son offre récréotouristique, tout en limitant l’impact écologique et environnemental sur l’ensemble de ses écosystèmes.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Gauthier, Mario
Co-directeurs de mémoire/thèse: Chiasson, Guy et Robitaille, Martin
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences sociales
Date de dépôt: 21 mai 2020 11:52
Dernière modification: 21 mai 2020 11:52
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1151

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt