Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

L’effet de l’isolement social et de la perte sur la relation entre les liens d’attachement et le bien-être chez les aînés

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Cadieux, Maryline (2020). L’effet de l’isolement social et de la perte sur la relation entre les liens d’attachement et le bien-être chez les aînés. Essai. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 77 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette recherche avait pour but de mieux comprendre les relations d’attachement des personnes âgées, et d’établir si ces relations étaient associées à leur bien-être. Les études sur le sujet (Voir Mikulincer & Shaver, 2016a pour une revue) ont soulevé que la distribution des styles d’attachement n'était souvent pas la même chez les aînés que chez les adultes. L’attachement détaché, un style d’attachement insécurisant, serait plus prévalent chez cette population. De plus, quelques études (Bodner & Cohen-Fridel, 2010; Webster, 1997; Merz & Consedine, 2012) ont repéré un lien positif entre cette forme d’attachement, dit insécurisant, et le bien-être des personnes âgées. Ainsi, afin de développer une meilleure connaissance de la relation entre l'attachement et le bien-être chez une population âgée faisant face à des défis uniques associés au vieillissement, des informations sur l’attachement, le bien-être subjectif, la perte d'un être cher et l’isolement social ont été recueillies à l’aide de questionnaires auto-rapportés, auprès de 64 personnes âgées autonomes de la communauté.
Selon les résultats, l'attachement de type détaché prédit un meilleur bien-être seulement en l'absence d'une perte récente et significative. En présence d'une telle perte, l'attachement détaché prédisait un bien-être subjectif grandement amoindri. Ces résultats, interprétés à la lumière des recherches scientifiques recensées, nous amènent à proposer que seul un style d’attachement sécurisant puisse être en mesure d'offrir une protection face aux défis grandissants associés avec le vieillissement, tels que la perte d'un ou plusieurs êtres chers. À l'avenir, d'autres études devraient porter sur l'effet des nombreux défis qui sont plus prévalents au fil du vieillissement, tel que le déclin cognitif, le soin d'un proche souffrant de démence, la maladie ou la douleur chronique, ainsi que sur la relation entre l'attachement et le bien-être des aînés.

Type de document: Thèse (Essai)
Directeur de mémoire/thèse: Greenman, Paul Samuel
Mots-clés libres: Attachement; Bien-être subjectif; Isolement social; Perte; Aînés
Départements et école, unités de recherche et services: Psychologie
Date de dépôt: 11 sept. 2020 19:05
Dernière modification: 11 sept. 2020 19:05
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1163

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt