Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Application du modèle de Herzberg dans la fonction publique canadienne

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Cherkaoui, Marwa (2019). Application du modèle de Herzberg dans la fonction publique canadienne. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences administratives, 67 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (973kB) | Prévisualisation

Résumé

L’étude du comportement organisationnel est un champ d’investigation relevant de différentes disciplines qu’elles soient psychologiques, juridiques, ou encore économiques. Ces disciplines s’appliquent à expliquer les divers leviers de la satisfaction et de la motivation des individus dans leur milieu de travail. Elles permettent également de décortiquer la complexité de l’individu en tant qu’agent économique ayant une influence sur la performance et la productivité d’une organisation. Que ce soit dans le secteur privé ou public, une organisation se doit donc d’agencer les activités de l’ensemble de ses employés en vue de l’atteinte d’un objectif prédéfini. L’employé constitue, ainsi, un déterminant central et majeur ayant la capacité d’influencer toute une organisation. Le cadre théorique de cette recherche repose sur le modèle bi-factoriel de la satisfaction au travail de Herzberg.
L’objectif visé ici est d’étudier les paramètres de la satisfaction au travail des employés de la fonction publique canadienne à travers l’analyse de la banque de données constituée par Statistique Canada lors de la collecte de données PSES (Public Service Employee Survey) réalisée à la fin de 2014. Les informations recueillies auprès de 106 027 fonctionnaires ont été rendues publiques dans le cadre de la Data Liberation Initiative (DLI). Les hypothèses à vérifier portent sur la satisfaction des employés et sur les liens que celle-ci entretient avec le support du supérieur, la motivation à travailler dans le secteur public et la présence d’employés ayant un profil différentiel.
Les analyses effectuées indiquent que la relation entre la qualité des conditions de travail et la satisfaction au travail est faible et que celle-ci varie selon plusieurs paramètres. Les retombées de cette recherche sur la connaissance de l’expérience au travail de la fonction publique canadienne sont discutées et des pistes de recherche futures sont abordées.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Pelletier, Daniel
Mots-clés libres: Satisfaction; Fonction publique canadienne; Modèle de Herzberg
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences administratives
Date de dépôt: 18 sept. 2020 17:41
Dernière modification: 18 sept. 2020 17:41
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1172

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt