Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

La méthodologie Photovoice : une recherche-action pour documenter et promouvoir le soutien perçu et le sentiment d'appartenance sociale chez les jeunes adultes émergents ayant un parent atteint d'un trouble mental

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Benjamin, Sylvie (2020). La méthodologie Photovoice : une recherche-action pour documenter et promouvoir le soutien perçu et le sentiment d'appartenance sociale chez les jeunes adultes émergents ayant un parent atteint d'un trouble mental. Mémoire. Saint-Jérôme, Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie, 100 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Contexte : Ce projet de recherche de nature mixte documente la perception du soutien social des Jeunes ayant un Parent atteint d’un Trouble Mental (JPTM) lors de leur transition vers l’âge adulte. Le soutien social peut tempérer les vulnérabilités et constitue une variable notable lors de cette période développementale, mais rares sont les études à avoir exploré comment ces jeunes perçoivent leur soutien social. Questions : 1) explorer la façon dont des JPTM transitant vers l’âge adulte perçoivent le soutien social qu’ils reçoivent ; 2) évaluer les effets d’un projet de recherche-action participative mené à l’aide d’une méthodologie Photovoice sur la perception de soutien et d’appartenance sociale versus d’isolement rapporté par ces JPTM. Méthodologie : Dix jeunes (9 femmes et un homme) âgés entre 18 et 25 ans et dont au moins un parent a un trouble mental (le plus souvent un trouble de l’humeur ou un trouble anxieux) ont participé à des ateliers Photovoice en juin 2019. Ces ateliers visaient à explorer et à témoigner de leur vécu en tant que jeunes ayant un parent atteint d’un trouble mental. Les témoignages furent catégorisés et croisés avec des données obtenues via l’Échelle de provisions sociales version abrégée (ÉPS-10) complétée en pré et en post et l’Échelle du sentiment d’appartenance sociale (ÉSAS) colligée en post. Résultats : Les résultats quantitatifs donnent à penser que les JPTM considèrent bénéficier d’un soutien social élevé, mais leurs propos qualitatifs soulignent l’absence ou le faible soutien parental au niveau émotionnel, informatif ou instrumental. Ils se considèrent, à l’inverse, comme la première source de soutien pour leur parent et évoquent l’importance d’avoir d’autres figures de soutien (conjoint, employeur, amis, fratrie, etc.). Ils nomment rencontrer des difficultés à aller chercher de l’aide en raison de la crainte d’être stigmatisés. Leur participation à un projet Photovoice a permis qu’ils se sentent écoutés, soutenus et qu’ils développent un sentiment d’appartenance à un groupe. Discussion : Les enjeux cliniques à considérer pour l’intervention psychosociale auprès des JPTM transitant vers l’âge adulte sont discutés pour clore ce mémoire.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Villatte, Aude
Mots-clés libres: Transition vers l’âge adulte; Santé mentale du parent; Soutien social perçu; Sentiment appartenance
Départements et école, unités de recherche et services: Psychoéducation
Date de dépôt: 23 déc. 2020 15:16
Dernière modification: 23 déc. 2020 15:16
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1209

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt