Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Immigration, naissance et conjugalité : expérience de parents des changements de leur relation conjugale

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Leblanc, Lori (2020). Immigration, naissance et conjugalité : expérience de parents des changements de leur relation conjugale. Mémoire. Saint-Jérôme, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences infirmières, 230 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

Plus de 20 % des enfants nés au Québec ont des parents provenant de l’étranger. Or, les écrits indiquent que l’immigration et la naissance d’un enfant sont des transitions qui peuvent fragiliser la relation conjugale. On connaît peu les changements dans la relation conjugale de couples qui expérimentent la naissance d’un enfant en contexte migratoire. Cette étude vise donc à documenter les changements de la relation conjugale après l’immigration et la naissance d’un enfant. Un devis qualitatif descriptif exploratoire a été choisi pour guider la recherche. Des entrevues individuelles avec huit couples immigrants ont été réalisées. L’analyse thématique a permis d’identifier les principaux changements vécus par les couples qui affectent leur relation conjugale. Les résultats mettent en lumière que l’immigration permet à certains de commencer une relation de couple, alors qu’elle transforme l’unité familiale des autres. La perte de leur réseau traditionnel, dont leur famille élargie, le stress financier vécu et leur adaptation au rôle de travailleur les obligent à réorganiser leur distribution des tâches. Avec l’immigration, les couples s’allient avec leur partenaire et démontrent des croyances facilitantes pour leur relation. Avec la naissance de leur enfant, de nombreux changements marquent leur quotidien dont l’adaptation financière, l’intégration du rôle de parent, la prise de nouvelles décisions ainsi que l’adaptation de leur communication. L’absence de la famille élargie complexifie leur expérience de la naissance, leur demandant de se séparer les tâches et les soins à l’enfant. Les partenaires tentent de maintenir des activités de couples et des moments intimes, malgré la fatigue de l’accouchement. Quelques sources de tensions émergent, mais leur volonté de prévenir les conflits ou de les régler, en plus de détenir des croyances facilitantes, semblent favoriser l’adaptation de leur relation conjugale à ces changements et les couples mentionnent se rapprocher à travers cette double transition. L’analyse des conditions facilitant et entravant les transitions de l’immigration et de la naissance d’un enfant a permis de mieux comprendre ce rapprochement. Des recommandations sont émises pour la pratique clinique, la formation, la gestion et la recherche en sciences infirmières.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Gervais, Christine
Co-directeurs de mémoire/thèse: Montigny, Francine de
Mots-clés libres: Immigration; Naissance; Période postnatale; Couple; Relation conjugale; Transition; Changements
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences infirmières
Date de dépôt: 21 janv. 2021 19:37
Dernière modification: 21 janv. 2021 19:37
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1213

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt