Dépôt institutionnel de l'UQO
RECHERCHER

Analyse critique des dispositifs actuels en matière de gestion des réfugiés : les défis que pose le statut des réfugiés climatiques

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Vincent-Boulay, Crystal (2020). Analyse critique des dispositifs actuels en matière de gestion des réfugiés : les défis que pose le statut des réfugiés climatiques. Mémoire. Gatineau, Université du Québec en Outaouais, Département des sciences sociales, 151 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

Depuis quelques années, le réchauffement planétaire est un sujet de préoccupation de plus en plus important pour la communauté scientifique. Les travaux menés par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) ont contribué à modifier la perception en insistant sur la dégradation de l’environnement et en montrant l’inquiétude que génère la récurrence des catastrophes naturelles. Si ces travaux du GIEC ne portent pas directement sur la cause de ces répercussions, ils démontrent tout de même que les changements climatiques (CC) d’origine anthropique ont des conséquences réelles sur les milieux de vie. Notre étude porte surtout sur les flux migratoires entraînés par la dégradation de ces milieux de vie. Nous pouvons constater cette situation dans des pays comme le Bangladesh ou encore les petites îles de l’océan Pacifique. Ces déplacements, autant internes qu’externes, posent des défis auxquels sont confrontés autant le droit national que le droit international. Notre étude s’intéresse particulièrement à la migration externe, celle qui concerne les réfugiés climatiques. Un des objectifs de notre étude est de faire l’état des lieux de tous les mécanismes juridiques et/ou politiques qui offriraient des réponses plus ou moins concrètes à la situation de ces demandeurs d’asile. La perspective épistémologique envisagée et la méthodologie explorée sont la recherche théorique et l’analyse de contenu. L’analyse essentiellement documentaire fera appel à des sources variées et de natures différentes : études faites par la communauté scientifique (articles, rapports d’experts et d’institutions); analyse des instruments juridiques internationaux à vocation universelle (la Convention de Genève de 1951), la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) et le Droit international de l’Environnement (DIE)). Le choix de la recherche théorique est pertinent ici puisque la situation des réfugiés climatiques est actuelle et très peu étudiée. Par ailleurs, l’approche préconisée ici ne se prête guère à une étude de type empirique. Trois concepts clés serviront de points d’appui à notre analyse : la protection des réfugiés, la gouvernance internationale incluant le processus de régulation et le statut de citoyenneté. Il apparaît qu’il n’existe que très peu d’instruments juridiques et/ou politiques qui permettent de traiter spécifiquement la question des réfugiés climatiques. Comment est-il alors possible de combler ce manque juridique ? Comment peut-on envisager rigoureusement un processus de régulation qui implique autant les États nationaux que la communauté internationale? Comment la combinaison des deux compétences (nationale et internationale) apportera-t-elle des réponses efficaces et concrètes ?

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Loum, Ndiaga
Mots-clés libres: Changements climatiques; Droit international; Droit national; Environnement; Gouvernance internationale; Instruments internationaux; Partage de responsabilités; Processus de régulation; Protection des réfugiés; Réfugié climatique et statut de citoyenneté
Départements et école, unités de recherche et services: Sciences sociales
Date de dépôt: 04 mai 2021 15:52
Dernière modification: 04 mai 2021 15:52
URI: http://di.uqo.ca/id/eprint/1253

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt